share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les derniers siècles de Byzance 1261-1453

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les derniers siècles de Byzance 1261-1453

Les derniers siècles de Byzance 1261-1453

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les derniers siècles de Byzance 1261-1453"

L'empire byzantin est le nom donné par les historiens à la partie orientale de l'empire romain qui, au contraire de la partie occidentale, parvint au Ve siècle à contenir la poussée des barbares. Il se développa autour de Constantinople pour devenir au Xe et XIe siècles la plus grande puissance du monde chrétien et la plus civilisée. Mais sa richesse suscita la convoitise des hommes de la quatrième croisade qui, oublieux de leur mission initiale, s'emparèrent de sa capitale en 1204 et se partagèrent une grande partie de ses territoires. L'empire byzantin se reconstitua cependant après la reconquête de Constantinople par Michel Paléologue en 1261, mais il ne se releva jamais du coup qu'il avait reçu. Ce livre raconte l'histoire de l'empire restauré, de 1261 jusqu'à sa conquête par les Turcs Ottomans en 1453. Il décrit les combats qu'il fut amené à livrer contre les Chrétiens d'Occident désireux de rétablir leur domination à Constantinople, contre le mercantilisme des républiques italiennes, contre les colonisateurs francs, génois et vénitiens qui continuèrent d'occuper des îles de la Grèce et de la Mer Egée, contre la puissance montante des Turcs en Asie mineure, contre l'expansion serbe dans les Balkans, tandis que les grandes familles se livraient à des querelles suicidaires pour la possession du trône. L'empire byzantin, affaibli et meurtri, manifesta pourtant au XIVe siècle une remarquable vitalité tant au point de vue culturel que religieux, mais l'institution qu'il représentait se désagrégea lentement, cependant que les Turcs s'emparaient de ses provinces d'Asie mineure, puis de celles d'Europe et enfin de sa capitale.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 530  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.2cmx20.8cm
  • Poids : 898.1g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  2251380744
  • EAN13 :  9782251380742
  • Classe Dewey :  949.504
  • Langue : Français

D'autres livres de  Pierre Vidal-Naquet

Rome et la conquète du monde méditerranéen, tome 2

Rome est une cité qui a conquis un empire. Mais elle n'a pu le faire qu'en établissant d'abord son hégémonie sur l'Italie, dont les peuples soumis ou "alliés" lui ont fourni, sans réserve, les hommes et les ressources, et qu'elle a, inversement, conduits vers une relative unité par la [......

Oedipe et ses mythes

Ami de Périclès et auteur de plus de cent pièces, Sophocle a laissé à la postérité sept tragédies dont deux, Oedipe roi et Oedipe à Colone, qui ont fait du fils de Laïos et de Jocaste le héros tragique et psychanalytique que l'on sait. Jean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet [....]...

La Grèce ancienne : Tome 2, L'espace et le temps

" Il n'était pas écrit dans les astres que nous nous rencontrerions, Jean-Pierre Vernant et moi, et qu'une part de notre oeuvre deviendrait commune. Pour que la rencontre se fasse, il fallait que le philosophe (lui) rompe avec l'idée qu'il existe des catégories abstraites : l'espace, le temps, i...

Voir tous les livres de  Pierre Vidal-Naquet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'empire byzantin est le nom donné par les historiens à la partie orientale de l'empire romain qui, au contraire de la partie occidentale, parvint au Ve siècle à contenir la poussée des barbares. Il se développa autour de Constantinople pour devenir au Xe et XIe siècles la plus grande puissance du monde chrétien et la plus civilisée. Mais sa richesse suscita la convoitise des hommes de la quatrième croisade qui, oublieux de leur mission initiale, s'emparèrent de sa capitale en 1204 et se partagèrent une grande partie de ses territoires. L'empire byzantin se reconstitua cependant après la reconquête de Constantinople par Michel Paléologue en 1261, mais il ne se releva jamais du coup qu'il avait reçu. Ce livre raconte l'histoire de l'empire restauré, de 1261 jusqu'à sa conquête par les Turcs Ottomans en 1453. Il décrit les combats qu'il fut amené à livrer contre les Chrétiens d'Occident désireux de rétablir leur domination à Constantinople, contre le mercantilisme des républiques italiennes, contre les colonisateurs francs, génois et vénitiens qui continuèrent d'occuper des îles de la Grèce et de la Mer Egée, contre la puissance montante des Turcs en Asie mineure, contre l'expansion serbe dans les Balkans, tandis que les grandes familles se livraient à des querelles suicidaires pour la possession du trône. L'empire byzantin, affaibli et meurtri, manifesta pourtant au XIVe siècle une remarquable vitalité tant au point de vue culturel que religieux, mais l'institution qu'il représentait se désagrégea lentement, cependant que les Turcs s'emparaient de ses provinces d'Asie mineure, puis de celles d'Europe et enfin de sa capitale.