share_book
Envoyer cet article par e-mail

Seuls les innocents n'ont pas d'alibi

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Seuls les innocents n'ont pas d'alibi

Seuls les innocents n'ont pas d'alibi

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Seuls les innocents n'ont pas d'alibi"

Milan, 1978. Au volant de son Austin Mini, Francesco Marcona, alias Bravo, jeune voyou aux dents longues, écume chaque nuit les lieux interlopes de la ville. Pour y prendre du bon temps mais surtout pour ses affaires. Proxénète à l'impressionnant carnet d'adresses, Bravo se propose de mettre en relation de jeunes beautés avides d'argent avec des hommes riches en quête d'aventures sexuelles. D'aventures sexuelles, Bravo, lui, n'en a guère. Quelques années plus tôt, ses attributs virils ont en effet été sacrifiés sur l'autel de mystérieuses représailles. Mais l'abstinence sexuelle, volontaire ou contrainte, n'empêche pas les sentiments. Aussi, lorsque le hasard place sur sa route Carla, prête à tout pour s'offrir une vie meilleure, Bravo tombe-t-il éperdument amoureux. Un coup de foudre, bientôt suivi de coups de feu, qui pourraient bien avoir raison de ce qui lui reste de peau. Seuls les innocents n'ont pas d'alibi, dont l'action se déroule au moment de l'enlèvement du dirigeant démocrate-chrétien Aldo Moro, nous entraîne au coeur des ténèbres, à travers le dédale des années de plomb italiennes marquées au fer rouge par l'ultraviolence terroriste.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 358  pages
  • Dimensions :  3.4cmx13.4cmx21.4cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : BEST-SELLERS
  • ISBN :  2221126858
  • EAN13 :  9782221126851
  • Langue : Français

D'autres livres de Giorgio Faletti

Je tue

Lors d'une de ses émissions nocturnes en direct, Jean-Loup Verdier, animateur vedette de Radio Monte-Carlo, reçoit un étrange appel. D'une voix plate et sans timbre, un inconnu confie qu'il apaise sa folie par le meurtre. " Je tue... ", lance-t-il, avant de faire entendre quelques mesures de [...

Droit dans les yeux

New York, 2004. Mis sur la touche, Jordan Marsalis vient de quitter la police quand son frère, le maire de la ville, le charge d'enquêter officieusement sur le meurtre de son fils Gerald Rome. La commissaire Maureen Martini, agressée, perd la vue. Soignée aux États-Unis, elle est sujette à ...

Je tue

Lors d'une émission en direct, un animateur vedette de RMC reçoit un appel délirant au cours duquel un inconnu raconte d'une voix métallique. qu'il est un meurtrier, qu'il tue pour trouver le repos et combattre la folie. Le tout passe pour une blague de mauvais goût. Mais le lendemain le [.....

Voir tous les livres de Giorgio Faletti

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Milan, 1978. Au volant de son Austin Mini, Francesco Marcona, alias Bravo, jeune voyou aux dents longues, écume chaque nuit les lieux interlopes de la ville. Pour y prendre du bon temps mais surtout pour ses affaires. Proxénète à l'impressionnant carnet d'adresses, Bravo se propose de mettre en relation de jeunes beautés avides d'argent avec des hommes riches en quête d'aventures sexuelles. D'aventures sexuelles, Bravo, lui, n'en a guère. Quelques années plus tôt, ses attributs virils ont en effet été sacrifiés sur l'autel de mystérieuses représailles. Mais l'abstinence sexuelle, volontaire ou contrainte, n'empêche pas les sentiments. Aussi, lorsque le hasard place sur sa route Carla, prête à tout pour s'offrir une vie meilleure, Bravo tombe-t-il éperdument amoureux. Un coup de foudre, bientôt suivi de coups de feu, qui pourraient bien avoir raison de ce qui lui reste de peau. Seuls les innocents n'ont pas d'alibi, dont l'action se déroule au moment de l'enlèvement du dirigeant démocrate-chrétien Aldo Moro, nous entraîne au coeur des ténèbres, à travers le dédale des années de plomb italiennes marquées au fer rouge par l'ultraviolence terroriste.