share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pierre Klossowski : Tableaux vivants

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pierre Klossowski : Tableaux vivants

Pierre Klossowski : Tableaux vivants

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pierre Klossowski : Tableaux vivants"

L'oeuvre dessiné de Pierre Klossowski, anachronique et contemporain, impose une irréductible singularité. Venu tardivement, pour illustrer puis remplacer l'écriture de fiction (les trois romans des Lois de l'hospitalité: Roberte, ce soir, La Révocation de l'Édit de Nantes, Le Souffleur et Le Baphomet), le travail modeste du crayon noir et du crayon de couleur surprend de la part de ce brillant érudit, traducteur et exégète des grands textes de l'Antiquité et des Pères de l'Église, des écrits de Sade, de Kierkegaard et de Nietzsche, et dont la pensée, proche de celle de Bataille, a marqué les intellectuels de son temps - Blanchot, Deleuze, Foucault. De fait, la vision est chez lui préalable a l'écriture; et l'image, thème central du Bain de Diane, un objet sans fin de fascination et de méditation. Geste illustrative des aventures de Roberte que ces tableaux vivants, actualisation théâtralisée de fantasmes universels le spectateur-voyeur devient le souffleur de ces figures diaphanes, qui sont des doubles ou des simulacres de lui-même. Des glissements incessants, en multiples jeux de miroirs, sont opérés entre le réel et le fictif, l'intime et le mythe, le profane et le sacre. Gestes et postures arrêtés dans leurs mouvements, corps interceptés ou en suspens: autant de tentatives, vaines, de captation de l'essence des êtres, de leur vérité; autant de dévoilements de l'ambivalence irréductible de la nature humaine. C'est, par l'ironique vision disproportionnée et, surtout, par l'appel aux stéréotypes les plus convenus de l'histoire de l'art (peinture pompéienne, enluminure médiévale, imagerie du livre d'enfant, affiche populaire, distorsion du maniérisme, rhétorique de l'art baroque, et autres académismes), toute l'énigme de l'image sa "trahison " - qui est ardemment questionnée: est-elle reflet ou leurre?

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 184  pages
  • Dimensions :  2.0cmx20.0cmx24.4cm
  • Poids : 898.1g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : LIVRE D'ART
  • ISBN :  2070118819
  • EAN13 :  9782070118816
  • Langue : Français

D'autres livres de  Alain Fleischer

Ouvrir Couvrir

Les historiens et les philosophes ont toujours étudié les œuvres d'art. Cette fois, c'est à une artiste, Jessica Vaturi, que s'impose la nécessité d'interroger des intellectuels pour élucider sa propre expérience. L'inversion préside à l'initiative de ce livre. Dès lors la règle veut que...

L'art de vivre en Hongrie (le livre + son guide)

Pays de traditions populaires aux paysages contrastés, riche de ses métiers d'art et de son patrimoine baroque, la Hongrie offre tout un art de vivre qui se traduit dans ses habitations : cafés, bains, palais baroques et immeubles Art nouveau de Budapest, villes surgissant des écrins de verdure ...

Voir tous les livres de  Alain Fleischer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'oeuvre dessiné de Pierre Klossowski, anachronique et contemporain, impose une irréductible singularité. Venu tardivement, pour illustrer puis remplacer l'écriture de fiction (les trois romans des Lois de l'hospitalité: Roberte, ce soir, La Révocation de l'Édit de Nantes, Le Souffleur et Le Baphomet), le travail modeste du crayon noir et du crayon de couleur surprend de la part de ce brillant érudit, traducteur et exégète des grands textes de l'Antiquité et des Pères de l'Église, des écrits de Sade, de Kierkegaard et de Nietzsche, et dont la pensée, proche de celle de Bataille, a marqué les intellectuels de son temps - Blanchot, Deleuze, Foucault. De fait, la vision est chez lui préalable a l'écriture; et l'image, thème central du Bain de Diane, un objet sans fin de fascination et de méditation. Geste illustrative des aventures de Roberte que ces tableaux vivants, actualisation théâtralisée de fantasmes universels le spectateur-voyeur devient le souffleur de ces figures diaphanes, qui sont des doubles ou des simulacres de lui-même. Des glissements incessants, en multiples jeux de miroirs, sont opérés entre le réel et le fictif, l'intime et le mythe, le profane et le sacre. Gestes et postures arrêtés dans leurs mouvements, corps interceptés ou en suspens: autant de tentatives, vaines, de captation de l'essence des êtres, de leur vérité; autant de dévoilements de l'ambivalence irréductible de la nature humaine. C'est, par l'ironique vision disproportionnée et, surtout, par l'appel aux stéréotypes les plus convenus de l'histoire de l'art (peinture pompéienne, enluminure médiévale, imagerie du livre d'enfant, affiche populaire, distorsion du maniérisme, rhétorique de l'art baroque, et autres académismes), toute l'énigme de l'image sa "trahison " - qui est ardemment questionnée: est-elle reflet ou leurre?