share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tolérance zéro ? : Incivilités et insécurité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tolérance zéro ? : Incivilités et insécurité

Tolérance zéro ? : Incivilités et insécurité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Tolérance zéro ? : Incivilités et insécurité"

    L'auteur développe dans cet essai, qu'il appuie sur une enquête quantitative, l'argument suivant : il faut distinguer rigoureusement les incivilités des infractions, en sachant que les premières mènent aux deuxièmes, de sorte qu'il faut les sanctionner à leur mesure, en un mot appliquer les règlements afin d'éviter l'escalade, c'est-à-dire le passage aux infractions. Autrement dit, la prévention de la délinquance consiste à sanctionner l'incivilité. Tout le problème est de savoir comment sanctionner l'incivilité. L'auteur montre que, faute de police municipale et compte tenu de la culture policière française, les mesures prises à New York et d'autres grandes métropoles sont inapplicables en France. La lutte contre l'incivilité ne peut être menée que par les travailleurs sociaux. Et il analyse toute une série de mesures dont il évalue quantitativement l'efficacité.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 303  pages
    • Dimensions :  2.2cmx14.4cmx21.8cm
    • Poids : 421.8g
    • Editeur :   Odile Jacob Paru le
    • Collection : SCIENCE HUM
    • ISBN :  2738111009
    • EAN13 :  9782738111005
    • Classe Dewey :  302.5
    • Langue : Français

    D'autres livres de Sebastian Roché

    Réformer la police et la sécurité : Les nouvelles tendances en Europe et aux Etats-Unis

    Qu'est-ce que la " tolérance zéro " ? Et la " police de proximité " ? Vit-on dans un " état d'insécurité permanente " ? Nos sociétés se dirigent-elles vers un " sécuritarisme " liberticide ? Ce livre fait le point sur la question de la sécurité aux Etat-Unis, en Angleterre, en France, en ...

    Sociologie politique de l'insécurité

    Cette édition Quadrige est augmentée d'une préface d'actualisation La démocratie se renforce tandis que les violences se multiplient. La violence devient inséparable de ce dont nous sommes le plus fier, la démocratie. N'allons pas rechercher les causes de l'insécurité là où ses manifestati...

    Voir tous les livres de Sebastian Roché

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    L'auteur développe dans cet essai, qu'il appuie sur une enquête quantitative, l'argument suivant : il faut distinguer rigoureusement les incivilités des infractions, en sachant que les premières mènent aux deuxièmes, de sorte qu'il faut les sanctionner à leur mesure, en un mot appliquer les règlements afin d'éviter l'escalade, c'est-à-dire le passage aux infractions. Autrement dit, la prévention de la délinquance consiste à sanctionner l'incivilité. Tout le problème est de savoir comment sanctionner l'incivilité. L'auteur montre que, faute de police municipale et compte tenu de la culture policière française, les mesures prises à New York et d'autres grandes métropoles sont inapplicables en France. La lutte contre l'incivilité ne peut être menée que par les travailleurs sociaux. Et il analyse toute une série de mesures dont il évalue quantitativement l'efficacité.