share_book
Envoyer cet article par e-mail

Leçons psychanalytiques sur le transfert

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Leçons psychanalytiques sur le transfert

Leçons psychanalytiques sur le transfert

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Leçons psychanalytiques sur le transfert"

"Une analyse sans transfert est une impossibilité", constate Freud. Mais alors, qu'est-ce que cela, "le transfert" ? C'est en rompant avec la technique de suggestion hypnotique que Freud, créant la cure de parole, bute sur le réel du transfert (Ubertragung) : soit le report sur l'analyste de fantasmes et d'affects du patient, issus des imagos infantiles, avec un fort sentiment d'actualité. Revenir au thème "inépuisable" du transfert, arme de la résistance et levier de l'analyse, suppose de le redécouvrir en sa fraîcheur, comme "événement" foncièrement "inattendu" - en son "importance pratique" - pour en dégager "l'intérêt théorique". L'examen de la mise au jour du transfert, des "Etudes sur l'hystérie" au cas Dora, ouvre la voie à une phénoménologie du transfert et de ses "signes", au bout de laquelle se dégage la "névrose de transfert". La double dimension, de la répétition et de l'amour dit de transfert, permet d'en dresser le "portrait métapsychologique". Ainsi se dégagent les questions du maniement du transfert, du "contre-transfert" et du ressort transférentiel du lien social. Cela éclaire, au-delà de la reprise postfreudienne, la contribution majeure de Lacan à la dialectique inconsciente du transfert, en liaison à l'objet de la demande et au "désir de l'analyste". A l'heure où se notifie une haine sourde et tenace du transfert déniant l'acte analytique, le retour au vif de l'expérience transférentielle permet de le ressaisir comme réalité en acte de l'inconscient.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 112  pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.6cmx19.8cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Economica Paru le
  • Collection : Psychanalyse Poche
  • ISBN :  2717860266
  • EAN13 :  9782717860269
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul-Laurent Assoun

Freud et les sciences sociales

La psychanalyse, en modifiant radicalement le statut du sujet par " l'hypothèse de l'inconscient ", a produit une théorie inédite du lien social et de la culture. Cet ouvrage de référence du domaine présente le bilan de sa contribution spécifique aux sciences sociales, de l'ethnologie à la ...

Lacan

Il s'agit ici d'introduire à et dans la « pensée-Lacan », celle des Écrits et du Séminaire par lequel s'accomplit son « retour à Freud » dans une uvre à la fois complexe et vivante, caractérisée par un mouvement permanent de recherche et un remaniement inlassable de l'écriture. À [....

Littérature et psychanalyse

Collection dirigée par Bernard Valette.Cette collection propose des ouvrages de synthèse ou de méthodologie dans les domaines littéraire et philosophique.Conçue en priorité pour les élèves de première et de terminale, elle sert de passerelle entre le lycée et l'université. Mais elle [....

Leçons psychanalytiques sur Masculin et Féminin

Que " le genre humain se compose de deux moitiés " voilà une évidence première de ce monde. Pourtant, derrière la dualité hommes/femmes, transparaît l'énigme de la différence du masculin et du féminin en sa dimension inconsciente, irréductible au discours social comme au savoir biologique...

Voir tous les livres de Paul-Laurent Assoun

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Une analyse sans transfert est une impossibilité", constate Freud. Mais alors, qu'est-ce que cela, "le transfert" ? C'est en rompant avec la technique de suggestion hypnotique que Freud, créant la cure de parole, bute sur le réel du transfert (Ubertragung) : soit le report sur l'analyste de fantasmes et d'affects du patient, issus des imagos infantiles, avec un fort sentiment d'actualité. Revenir au thème "inépuisable" du transfert, arme de la résistance et levier de l'analyse, suppose de le redécouvrir en sa fraîcheur, comme "événement" foncièrement "inattendu" - en son "importance pratique" - pour en dégager "l'intérêt théorique". L'examen de la mise au jour du transfert, des "Etudes sur l'hystérie" au cas Dora, ouvre la voie à une phénoménologie du transfert et de ses "signes", au bout de laquelle se dégage la "névrose de transfert". La double dimension, de la répétition et de l'amour dit de transfert, permet d'en dresser le "portrait métapsychologique". Ainsi se dégagent les questions du maniement du transfert, du "contre-transfert" et du ressort transférentiel du lien social. Cela éclaire, au-delà de la reprise postfreudienne, la contribution majeure de Lacan à la dialectique inconsciente du transfert, en liaison à l'objet de la demande et au "désir de l'analyste". A l'heure où se notifie une haine sourde et tenace du transfert déniant l'acte analytique, le retour au vif de l'expérience transférentielle permet de le ressaisir comme réalité en acte de l'inconscient.