share_book
Envoyer cet article par e-mail

Karl Marx : Une vie entre romantisme et révolution

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Karl Marx : Une vie entre romantisme et révolution

Karl Marx : Une vie entre romantisme et révolution

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Karl Marx : Une vie entre romantisme et révolution"

Marx est mort deux fois. D'abord le 14 mars 1883, ensuite un siècle plus tard, victime de ses disciples qui ont couvert de son nom la plus navrante des utopies. Le premier Marx, redécouvert ici, plein de sève et d'ardeur, est un travailleur infatigable, ami d'Engels, époux très aimant de l'aristocrate Jenny von Westphalcn et affectionné aux enfants. Profondément russophobe et américanophile, admirateur critique du libéralisme et partisan du libre-échange, ce polyglotte balança longtemps entre la France et l'Allemagne, avant de choisir l'Angleterre. Juif honteux et Allemand désabusé, il s'acharna contre la culture philosophique dont il était pétri. Les révolutions de 1848 et de la Commune lui inspirèrent davantage de méfiance et de sarcasmes que d'éloges. Formidable écrivain, orateur médiocre, cet Européen avant la lettre, homme de cabinet, péremptoire et ignorant du monde qui l'entoure, a mis son immense culture et son puissant tempérament au service d'une oeuvre au total inaboutie, et d'une cause qui l'a dépassé. Voici un Marx enfin décapé et dépoussiéré, sans hostilité mais sans complaisance.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 442  pages
  • Dimensions :  4.0cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • ISBN :  226203270X
  • EAN13 :  9782262032708
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernard Cottret

Histoire des îles britanniques du XVIe au XVIIIe siècles

En moins de trois siècles, de 1536 à 1800, les îles Britanniques tout entières se constituent en un royaume uni. Le pays de Galles, l'Ecosse et finalement l'Irlande à la fin de la période se fondent en un même ensemble, dynamique et contradictoire. L'histoire d'Angleterre est inséparable ...

Prix : 257.15 DH
La Révolution américaine

Cinq ans avant la Révolution française, Mirabeau saluait dans les événements d'Amérique " la révolution la plus étonnante ". Cette révolution, en effet, fut pour les Etats-Unis un acte fondateur. Les étapes qui, de 1763 à 1788, conduisent les treize colonies à l'indépendance et à la ...

Histoire de l'Angleterre

" L'Angleterre n'est pas une île. Elle occupe la partie méridionale d'un archipel, dont elle a, lentement, méthodiquement, effectué l'exploration et la conquête. Poursuivant sa quête impériale pour s'étendre jusqu'aux confins du globe, l'Angleterre, "voisine d'aucun par la terre", est [.....

La royauté au féminin

" Elisabeth est vierge, comme l'Angleterre est île " déclarait Victor Hugo à l'époque romantique. Tout en précisant : " En admirant Elisabeth, l'Angleterre aime son miroir. " C'est cette relation étroite entre une femme et son pays que Bernard Cottret met au cœur de la reconstitution du [....

Voir tous les livres de Bernard Cottret

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Marx est mort deux fois. D'abord le 14 mars 1883, ensuite un siècle plus tard, victime de ses disciples qui ont couvert de son nom la plus navrante des utopies. Le premier Marx, redécouvert ici, plein de sève et d'ardeur, est un travailleur infatigable, ami d'Engels, époux très aimant de l'aristocrate Jenny von Westphalcn et affectionné aux enfants. Profondément russophobe et américanophile, admirateur critique du libéralisme et partisan du libre-échange, ce polyglotte balança longtemps entre la France et l'Allemagne, avant de choisir l'Angleterre. Juif honteux et Allemand désabusé, il s'acharna contre la culture philosophique dont il était pétri. Les révolutions de 1848 et de la Commune lui inspirèrent davantage de méfiance et de sarcasmes que d'éloges. Formidable écrivain, orateur médiocre, cet Européen avant la lettre, homme de cabinet, péremptoire et ignorant du monde qui l'entoure, a mis son immense culture et son puissant tempérament au service d'une oeuvre au total inaboutie, et d'une cause qui l'a dépassé. Voici un Marx enfin décapé et dépoussiéré, sans hostilité mais sans complaisance.