share_book
Envoyer cet article par e-mail

Cromwell

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Cromwell

Cromwell

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Cromwell"

Cromwell est synonyme d'énigme. Comment s'explique son triomphe? Rien ne prédestinait le gentleman de l'Est de l'Angleterre à se hisser jusqu'au faîte de l'Etat. De sa naissance en 1599 à sa mort en 1658, Cromwell accomplit le plus étonnant des périples à la faveur de la révolution. Jusqu'à quarante ans il demeure pratiquement obscur, puis entreprend une gigantesque ascension, scandée par les victoires militaires et les hardiesses politiques. Son destin, où il lit le dessein de Dieu pour son peuple, offre un raccourci saisissant des îles Britanniques de son temps.Tout à tour gentleman farmer, parlementaire, soldat, général et Lord Protector, Cromwell a incarné les idées les plus contradictoires. La révolution anglaise, à la fois conservatrice et libertaire, n'a-t-elle pas hésité en permanence entre démocratie et oligarchie, république et monarchie, avant de se figer dans un Protectorat qui renoue subrepticement _ presque honteusement _ avec les fastes de la royauté? Cromwell pourtant a décliné la couronne. C'est sans doute Victor Hugo qui a le mieux compris le personnage. Du moins a-t-il perçu à travers lui que la politique et l'histoire relevaient elles aussi de la métaphysique.Bernard Cottret, professeur à Versailles-Saint-Quentin, membre de l'Institut de Recherches sur les Civilisations de l'Occident moderne à Paris IV, a publié plusieurs ouvrages sur l'histoire anglaise dont Terre d'exil, Aubier (1985), La Glorieuse Révolution, Gallimard (1988), Le Christ des Lumières, Le Cerf (1990) et un Manuel de civilisation britannique, Bréal (1991).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 542  pages
  • Dimensions :  3.0cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213029512
  • EAN13 :  9782213029511
  • Classe Dewey :  941.06
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernard Cottret

Histoire des îles britanniques du XVIe au XVIIIe siècles

En moins de trois siècles, de 1536 à 1800, les îles Britanniques tout entières se constituent en un royaume uni. Le pays de Galles, l'Ecosse et finalement l'Irlande à la fin de la période se fondent en un même ensemble, dynamique et contradictoire. L'histoire d'Angleterre est inséparable ...

Prix : 257.15 DH
La Révolution américaine

Cinq ans avant la Révolution française, Mirabeau saluait dans les événements d'Amérique " la révolution la plus étonnante ". Cette révolution, en effet, fut pour les Etats-Unis un acte fondateur. Les étapes qui, de 1763 à 1788, conduisent les treize colonies à l'indépendance et à la ...

Histoire de l'Angleterre

" L'Angleterre n'est pas une île. Elle occupe la partie méridionale d'un archipel, dont elle a, lentement, méthodiquement, effectué l'exploration et la conquête. Poursuivant sa quête impériale pour s'étendre jusqu'aux confins du globe, l'Angleterre, "voisine d'aucun par la terre", est [.....

La royauté au féminin

" Elisabeth est vierge, comme l'Angleterre est île " déclarait Victor Hugo à l'époque romantique. Tout en précisant : " En admirant Elisabeth, l'Angleterre aime son miroir. " C'est cette relation étroite entre une femme et son pays que Bernard Cottret met au cœur de la reconstitution du [....

Voir tous les livres de Bernard Cottret

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cromwell est synonyme d'énigme. Comment s'explique son triomphe? Rien ne prédestinait le gentleman de l'Est de l'Angleterre à se hisser jusqu'au faîte de l'Etat. De sa naissance en 1599 à sa mort en 1658, Cromwell accomplit le plus étonnant des périples à la faveur de la révolution. Jusqu'à quarante ans il demeure pratiquement obscur, puis entreprend une gigantesque ascension, scandée par les victoires militaires et les hardiesses politiques. Son destin, où il lit le dessein de Dieu pour son peuple, offre un raccourci saisissant des îles Britanniques de son temps.Tout à tour gentleman farmer, parlementaire, soldat, général et Lord Protector, Cromwell a incarné les idées les plus contradictoires. La révolution anglaise, à la fois conservatrice et libertaire, n'a-t-elle pas hésité en permanence entre démocratie et oligarchie, république et monarchie, avant de se figer dans un Protectorat qui renoue subrepticement _ presque honteusement _ avec les fastes de la royauté? Cromwell pourtant a décliné la couronne. C'est sans doute Victor Hugo qui a le mieux compris le personnage. Du moins a-t-il perçu à travers lui que la politique et l'histoire relevaient elles aussi de la métaphysique.Bernard Cottret, professeur à Versailles-Saint-Quentin, membre de l'Institut de Recherches sur les Civilisations de l'Occident moderne à Paris IV, a publié plusieurs ouvrages sur l'histoire anglaise dont Terre d'exil, Aubier (1985), La Glorieuse Révolution, Gallimard (1988), Le Christ des Lumières, Le Cerf (1990) et un Manuel de civilisation britannique, Bréal (1991).