share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mon propre rôle, tome 1

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mon propre rôle, tome 1

Mon propre rôle, tome 1

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mon propre rôle, tome 1"

En deux volumes, la somme des textes de Gainsbourg. Ce premier volume livre des textes surprenants, connus et inconnus. On y suivra toutes les directions de la phrase de Gainsbourg. Des réminiscences de Vian au jeu des mots du jazz, de la période yé-yé, où Gainsbourg signe l'oeuvre à la fois virtuose, parodique et désabusée, à la période pop, où la beauté formelle de l'anglais vient augmenter la phrase française. Un art du rejet, de la distance, un sens du raccourci, un rêve de perfection sonore, qui donneront ses grandes réussites. Jusqu'à cet impartageable ton Gainsbourg, singulier comme une nouvelle esthétique. Tous les textes de Mon propre rôle (à l'exception du chapitre " Dernières nouvelles des étoiles " qu'il n'a pu revoir) sont conformes au dernier état corrigé et voulu par Serge Gainsbourg. Ils constituent donc l'édition définitive.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070384454
  • EAN13 :  9782070384457
  • Langue : Français

D'autres livres de Serge Gainsbourg

Gainsbourg raconte sa mort

Bayon est journaliste et écrivain. Auteurs de plusieurs livres, il a remporté le prix Interallié en 1990, avec Les Animals, paru chez Grasset. Ce livre d'entretiens avec Serge Gainsbourg, avec qui le face à face a eu lieu en 1981 et en 1984, surprendra par sa liberté de ton. Le quotidien [.....

Pensées, provocs et autres volutes

Nom : Gainsbourg. Prénom : Serge. Qualifications : petit voleur, grand faussaire, flambeur, vitriolé, dépressif, pessimiste forcené, fier, tracard, indélébile, maladroit, addict et violent. Objet le plus précieux : la femme objet. Occupation favorite : écouter pousser ma barbe. Principal ...

Evguénie Sokolov

Auteur, compositeur, chanteur, photographe et metteur en scène, Serge Gainsbourg a écrit le roman d'un peintre, Evguénie Sokolov. Un peintre génial et solitaire. Mais quel est le secret de son génie, de ce vibrato du dessin, de cette manière " sismographique " qui fait sa gloire ? C'est ce mys...

L'intégrale et caetera

Plus de six cent cinquante textes de Serge Gainsbourg sont ici rassemblés. Présentées sous une forme restaurée et assorties d'un appareil critique complet incluant les variantes et les sources, ainsi que les indispensables références discographiques, ces chansons restituent la dimension litté...

Voir tous les livres de Serge Gainsbourg

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En deux volumes, la somme des textes de Gainsbourg. Ce premier volume livre des textes surprenants, connus et inconnus. On y suivra toutes les directions de la phrase de Gainsbourg. Des réminiscences de Vian au jeu des mots du jazz, de la période yé-yé, où Gainsbourg signe l'oeuvre à la fois virtuose, parodique et désabusée, à la période pop, où la beauté formelle de l'anglais vient augmenter la phrase française. Un art du rejet, de la distance, un sens du raccourci, un rêve de perfection sonore, qui donneront ses grandes réussites. Jusqu'à cet impartageable ton Gainsbourg, singulier comme une nouvelle esthétique. Tous les textes de Mon propre rôle (à l'exception du chapitre " Dernières nouvelles des étoiles " qu'il n'a pu revoir) sont conformes au dernier état corrigé et voulu par Serge Gainsbourg. Ils constituent donc l'édition définitive.