share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mégapolis : Les derniers pas du flâneur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mégapolis : Les derniers pas du flâneur

Mégapolis : Les derniers pas du flâneur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Mégapolis : Les derniers pas du flâneur"

    "J'habile une mégapole depuis ma naissance et depuis ma naissance la ville m'habite : depuis ma naissance la ville me dévore et je dévore la ville. Pour moi, elle n'est pas un objet mais une pratique, un mode d'être, un rythme, une respiration, une peau, une poétique." Régine Robin nous fait ici partager sou amour des grandes villes, ces cités monstres, mutantes, aux contours indécis. Infatigable et passionnée, elle les parcourt, s'y attarde, s'y égare parfois. Dans ses déambulations, tout la fascine, l'authentique et le toc, les néons ou la lumière d'un couchant, le monumental comme l'atmosphère d'un coin de rue, la mélancolie, d'un quartier déglingué et les rubans enchevêtrés des échangeurs routiers. Nouvelle flâneuse de la postmodernité, elle nous entraîne ainsi de Tokyo à New York en passant par Londres, Los Angeles et Buenos Aires, dans des périples improbables et des circuits insolites. A Londres, la surprise est au bout de chaque ligne de métro, à Los Angeles, Harry Bosch, l'inspecteur de police des romans de Michael Connelly est un guide imprévu, à Buenos Aires, la réalité rejoint la fiction des films de gangsters lors d'une tentative d'enlèvement à main armée, à Tokyo, le virtuel se confond avec le réel, dessinant un paysage fantastique. Car ces balades urbaines sont aussi des voyages avec imaginaire, littérature et cinéma. " Je suis un travelling permanent ", affirme celle qui arpente inlassablement les mégapoles de notre temps.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 397  pages
    • Dimensions :  3.0cmx13.0cmx21.4cm
    • Poids : 421.8g
    • Editeur :   Stock Paru le
    • Collection : Un ordre d'idées
    • ISBN :  2234057779
    • EAN13 :  9782234057777
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Régine Robin

    Masses et culture de masse dans les années trente

    Les années trente ont vu s'opérer le passage de la culture au culturel, de la culture aux cultures, de la culture à la communication. Elles ont vu la mise en place d'un monologisme culturel dans le cadre de bricolages sociaux hétérogènes et de la généralisation du kitsch. Les pressions de la...

    Berlin chantiers : Un essai sur les passés fragiles

    Berlin, capitale de l'Allemagne réunifiée, est aujourd'hui le plus grand chantier d'Europe. Et nombreux sont les ouvrages qui illustrent, photographies à l'appui, la reconstruction de cette ville placée au centre du débat urbanistique actuel. Mais Berlin chantiers, de Régine Robin, relève d'u...

    Voir tous les livres de Régine Robin

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    "J'habile une mégapole depuis ma naissance et depuis ma naissance la ville m'habite : depuis ma naissance la ville me dévore et je dévore la ville. Pour moi, elle n'est pas un objet mais une pratique, un mode d'être, un rythme, une respiration, une peau, une poétique." Régine Robin nous fait ici partager sou amour des grandes villes, ces cités monstres, mutantes, aux contours indécis. Infatigable et passionnée, elle les parcourt, s'y attarde, s'y égare parfois. Dans ses déambulations, tout la fascine, l'authentique et le toc, les néons ou la lumière d'un couchant, le monumental comme l'atmosphère d'un coin de rue, la mélancolie, d'un quartier déglingué et les rubans enchevêtrés des échangeurs routiers. Nouvelle flâneuse de la postmodernité, elle nous entraîne ainsi de Tokyo à New York en passant par Londres, Los Angeles et Buenos Aires, dans des périples improbables et des circuits insolites. A Londres, la surprise est au bout de chaque ligne de métro, à Los Angeles, Harry Bosch, l'inspecteur de police des romans de Michael Connelly est un guide imprévu, à Buenos Aires, la réalité rejoint la fiction des films de gangsters lors d'une tentative d'enlèvement à main armée, à Tokyo, le virtuel se confond avec le réel, dessinant un paysage fantastique. Car ces balades urbaines sont aussi des voyages avec imaginaire, littérature et cinéma. " Je suis un travelling permanent ", affirme celle qui arpente inlassablement les mégapoles de notre temps.