share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tocqueville et les frontières de la démocratie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tocqueville et les frontières de la démocratie

Tocqueville et les frontières de la démocratie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Tocqueville et les frontières de la démocratie"

    Quel est le rapport entre théorie et politique chez Tocqueville ? Il veut analyser la démocratie " elle-même " de manière objective. Mais la démocratie est d'abord une " grande révolution " dont l'issue est indéterminée. Comment dès lors comprendre ce qu'elle " est " sans tenir compte des prises de position politiques qui ambitionnent d'en fixer les limites pour la distinguer de ce qui lui ressemble (la révolution, la démagogie ou l'anarchie) ? Ce livre examine des interventions polémiques de Tocqueville aux frontières internes et externes de la démocratie à propos des inégalités entre gouvernants et gouvernés, entre les races, les classes et les sexes. Bien qu'elles nous paraissent parfois marquées par les préjugés de son temps, elles sont essentielles sur le plan théorique parce que Tocqueville y affronte d'autres démocrates autoproclamés qui prétendent eux aussi déterminer ce qu'est la " vraie " démocratie. Ces conflits pour l'usage légitime des mots " démocratie ", " égalité ", " révolution " ou " liberté " montrent, à l'encontre des proclamations d'impartialité de Tocqueville, qu'il ne peut étudier la démocratie sans mener une lutte politique parce que son " être " n'est pas donné mais construit.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 154  pages
    • Dimensions :  1.4cmx11.4cmx17.2cm
    • Poids : 117.9g
    • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
    • Collection : Philosophies
    • ISBN :  2130562523
    • EAN13 :  9782130562528
    • Classe Dewey :  321.8
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Quel est le rapport entre théorie et politique chez Tocqueville ? Il veut analyser la démocratie " elle-même " de manière objective. Mais la démocratie est d'abord une " grande révolution " dont l'issue est indéterminée. Comment dès lors comprendre ce qu'elle " est " sans tenir compte des prises de position politiques qui ambitionnent d'en fixer les limites pour la distinguer de ce qui lui ressemble (la révolution, la démagogie ou l'anarchie) ? Ce livre examine des interventions polémiques de Tocqueville aux frontières internes et externes de la démocratie à propos des inégalités entre gouvernants et gouvernés, entre les races, les classes et les sexes. Bien qu'elles nous paraissent parfois marquées par les préjugés de son temps, elles sont essentielles sur le plan théorique parce que Tocqueville y affronte d'autres démocrates autoproclamés qui prétendent eux aussi déterminer ce qu'est la " vraie " démocratie. Ces conflits pour l'usage légitime des mots " démocratie ", " égalité ", " révolution " ou " liberté " montrent, à l'encontre des proclamations d'impartialité de Tocqueville, qu'il ne peut étudier la démocratie sans mener une lutte politique parce que son " être " n'est pas donné mais construit.