share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire d'une vie, 1921-1931

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire d'une vie, 1921-1931

Histoire d'une vie, 1921-1931

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Histoire d'une vie, 1921-1931"

    Ce livre au titre insolite, qui constitue le deuxième volet de l'autobiographie d'Elias Canetti, prix Nobel de littérature, offre une étonnante galerie de portraits, les uns célèbres - Kraus, Grosz, Brecht, Babel - les autres inconnus, telle cette Mme Weinreb qui passe ses nuits à renifler les innombrables portraits de son mari mort. Mais c'est également un livre politique qui décrit les effets de l'inflation sur les mentalités et les idéologies, qui restitue la vie brillante et tumultueuse du Berlin des années 30. Un livre d'une grande pudeur qui pourtant nous éclaire sur la personnalité d'Elias Canetti et les grands thèmes de son oeuvre : la masse, le feu, la souffrance, la révolte contre la mort, la dignité de l'homme. Si dévorant qu'ait toujours été l'amour de Canetti pour la littérature, si vif son intérêt pour la peinture, c'est pourtant la seule passion de la vie qui permet la douloureuse élaboration de l'oeuvre écrite.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 400  pages
    • Dimensions :  3.2cmx13.2cmx20.0cm
    • Poids : 399.2g
    • Editeur :   Albin Michel Paru le
    • Collection : Les grandes traductions
    • ISBN :  2226014241
    • EAN13 :  9782226014245
    • Langue : Français

    D'autres livres de Elias Canetti

    Les voix de Marrakech

    D'un séjour à Marrakech en 1953, Elias Canetti enregistre d'abord des voix, des bruits, des gestes et des images. Et imperceptiblement, par le jeu d'une simple et grave précision dans la relation des faits, ce récit de voyage devient aussi, au sens le plus strict et le plus concret du terme, ...

    Prix : 36 DH
    Masse et puissance

    Prix : 165 DH

    Le Coeur secret de l'horloge

    Nerval lui-même qualifiait ce recueil de "descente aux enfers". Texte aux accents ésotériques souvent obscurs, Aurélia ressuscite le mythe d'Orphée en une succession de rêves prophétiques et de délires visuels dont les surréalistes devaient faire leur miel. Dans "son petit habit brun de ...

    Voir tous les livres de Elias Canetti

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Ce livre au titre insolite, qui constitue le deuxième volet de l'autobiographie d'Elias Canetti, prix Nobel de littérature, offre une étonnante galerie de portraits, les uns célèbres - Kraus, Grosz, Brecht, Babel - les autres inconnus, telle cette Mme Weinreb qui passe ses nuits à renifler les innombrables portraits de son mari mort. Mais c'est également un livre politique qui décrit les effets de l'inflation sur les mentalités et les idéologies, qui restitue la vie brillante et tumultueuse du Berlin des années 30. Un livre d'une grande pudeur qui pourtant nous éclaire sur la personnalité d'Elias Canetti et les grands thèmes de son oeuvre : la masse, le feu, la souffrance, la révolte contre la mort, la dignité de l'homme. Si dévorant qu'ait toujours été l'amour de Canetti pour la littérature, si vif son intérêt pour la peinture, c'est pourtant la seule passion de la vie qui permet la douloureuse élaboration de l'oeuvre écrite.