share_book
Envoyer cet article par e-mail

J'ai appris à ne pas rire du démon

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
J'ai appris à ne pas rire du démon

J'ai appris à ne pas rire du démon

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "J'ai appris à ne pas rire du démon"

Trois personnages - un vendeur de bibles, un flic et un producteur de rap - relatent leur rencontre avec Johnny Cash, chanteur de country devenu sur le tard icône du rock, dessinant en creux le portrait d'un Américain type, étranger radicalement et fascinant - Johnny Cash comme un microclimat ou un idiotisme : se droguant pour d'autres raisons que nos drogués à nous ; priant d'une autre façon que nous ; épousant des femmes que nous n'épouserions pas ; chantant comme nous ne chantons pas ; habité ou hanté par une mélancolie que nous ne pouvons pas comprendre - sauf à tenter avec tout ça un court roman, sur lequel plane l'ombre de Faulkner.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 150  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.6cmx18.4cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Editions Naïve Paru le
  • Collection : Sessions
  • ISBN :  2350210537
  • EAN13 :  9782350210537
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Arno Bertina

Je suis une aventure

Un journaliste sportif - le narrateur et personnage central du roman - est censé obtenir un entretien avec Rodgeur Fédérère (dont seule l'orthographe diffère avec l'identité du vrai champion). Or cette interview arrive au mauvais moment, en 2008. Le tennisman, qui jusque-là a raflé tous les ...

Anima motrix

Je suis le cocu magnifique auquel il pousse des cornes, je suis pourchassé, soupçonné d'appartenir à une cellule d'Al-Qaeda démantelée près de la frontière italienne. Je suis le chasseur Actéon puni par Diane et transformé en cerf, bientôt déchiré par les mâchoires de ses chiens qui ne...

Le Dehors ou la Migration des truites

Le Dehors ou la Migration des truites est un livre sur le dedans, sur l'exil de ceux qui ont dû partir, sans savoir véritablement pourquoi. Que faire, où se tourner, lorsqu'on ne sait rien de ses propres départs ? Devrait-on envier les truites qui, imperturbables, meurent là où elles sont né...

Dompter le baleine

C'est une journée particulière. Son chagrin est énorme : de la taille d'une baleine ! Et il faudrait avaler ça ?! Mais comment vivre après ? Comment respirer ? Pour retrouver son beau sourire, la petite fille va devoir dompter cette baleine....

Voir tous les livres de Arno Bertina

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Trois personnages - un vendeur de bibles, un flic et un producteur de rap - relatent leur rencontre avec Johnny Cash, chanteur de country devenu sur le tard icône du rock, dessinant en creux le portrait d'un Américain type, étranger radicalement et fascinant - Johnny Cash comme un microclimat ou un idiotisme : se droguant pour d'autres raisons que nos drogués à nous ; priant d'une autre façon que nous ; épousant des femmes que nous n'épouserions pas ; chantant comme nous ne chantons pas ; habité ou hanté par une mélancolie que nous ne pouvons pas comprendre - sauf à tenter avec tout ça un court roman, sur lequel plane l'ombre de Faulkner.