share_book
Envoyer cet article par e-mail

Swing

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Swing

Swing

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Swing"

    Saxophoniste et arrangeur de talent, Ray Sherwood sillonne les États-Unis avec l’orchestre de Jack Donovan. En 1940, alors que l’Europe est à feu et à sang, l’Amérique vit encore au rythme du swing. A l’hôtel chic où il séjourne près de San Francisco, Ray reçoit un message d’une inconnue qui le convoque à un mystérieux rendez-vous sur « l’île au Trésor ». Cette île est une véritable ville flottante érigée au milieu de la baie pour y accueillir l’Exposition internationale du Golden Gate. Ray ne tarde pas à succomber au charme de Gail Prentice, la jeune inconnue qui se révèle être la lauréate d’un concours de musique lancé par le pavillon du Japon. Il est flatté qu’elle lui demande d’écrire l’arrangement de Swing, la pièce qu’elle a composée. Mais à peine Ray s’est-il lancé dans l’entreprise qu’une cascade d’événements étranges et violents s’abat sur lui. A commencer par le corps d’une jeune femme qui s’écrase à ses pieds du haut d’une tour de 150 mètres. Accident, suicide ? Ou meurtre ? Ray croyait bien connaître la musique, mais il va devoir interpréter une partition pour crime et orchestre au tempo un peu trop rapide pour lui. Comme son précédent roman La vérité du mensonge (adapté au cinéma par Atom Egoyan), Swing séduit par son élégance et son humour ainsi que par sa construction particulièrement brillante et retorse. Un bel hommage à l’univers d’Hitchcock et de Preminger.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 460  pages
    • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx17.0cm
    • Poids : 181.4g
    • Editeur :   Rivages Paru le
    • Collection : Rivages/Noir
    • ISBN :  2743623144
    • EAN13 :  9782743623142
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Saxophoniste et arrangeur de talent, Ray Sherwood sillonne les États-Unis avec l’orchestre de Jack Donovan. En 1940, alors que l’Europe est à feu et à sang, l’Amérique vit encore au rythme du swing. A l’hôtel chic où il séjourne près de San Francisco, Ray reçoit un message d’une inconnue qui le convoque à un mystérieux rendez-vous sur « l’île au Trésor ». Cette île est une véritable ville flottante érigée au milieu de la baie pour y accueillir l’Exposition internationale du Golden Gate. Ray ne tarde pas à succomber au charme de Gail Prentice, la jeune inconnue qui se révèle être la lauréate d’un concours de musique lancé par le pavillon du Japon. Il est flatté qu’elle lui demande d’écrire l’arrangement de Swing, la pièce qu’elle a composée. Mais à peine Ray s’est-il lancé dans l’entreprise qu’une cascade d’événements étranges et violents s’abat sur lui. A commencer par le corps d’une jeune femme qui s’écrase à ses pieds du haut d’une tour de 150 mètres. Accident, suicide ? Ou meurtre ? Ray croyait bien connaître la musique, mais il va devoir interpréter une partition pour crime et orchestre au tempo un peu trop rapide pour lui. Comme son précédent roman La vérité du mensonge (adapté au cinéma par Atom Egoyan), Swing séduit par son élégance et son humour ainsi que par sa construction particulièrement brillante et retorse. Un bel hommage à l’univers d’Hitchcock et de Preminger.