share_book
Envoyer cet article par e-mail

"Qui suis-je?" René Benjamin

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
"Qui suis-je?" René Benjamin

"Qui suis-je?" René Benjamin

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de ""Qui suis-je?" René Benjamin"

René Benjamin (1885-1948): «L'histoire parle longuement de provinces conquises et de traités signés. Mais nous ne sommes pas que des citoyens. Nous sommes d abord des hommes. Je voudrais, en marge de l'histoire, faire l'inventaire de nos pertes et de nos gains dans le royaume de l'âme.» Parce que son nom a figuré sur une des listes du «Comité National des Écrivains» en 1944, parce qu'il est mort en 1948 alors que l'omertà n'était pas encore levée, René Benjamin doit-il demeurer, plus de soixante ans après sa mort, un auteur maudit? Il fit partie de la phalange d'écrivains qui, pendant les vingt années de l'entre-deux-guerres et les cinq ans d'occupation allemande, sur les plans moral et intellectuel, constituèrent la colonne vertébrale de la France. Il était doué pour tout. Son oeuvre est immense et multiforme. Il adorait le théâtre, il adorait Balzac, Cervantes et Molière, dont il a écrit des vies animées et vibrantes de sympathie. Il a tracé des portraits éblouissants des plus grands de ses contemporains: Anna de Noailles, Maurice Barrès, Georges Clemenceau, Charles Maurras, Sacha Guitry et Léon Daudet. Dans tous les domaines, il a défendu la vérité contre l'imposture. Dans ce «Qui suis-je?»René Benjamin, Xavier Soleil montre que sa plus grande gloire est plus haute. Elle réside dans les pages d'une vive intelligence et d'une grande sensibilité qu'il écrivit à l'automne de sa vie, entre 1938 et 1948, et qui, des Innocents dans la tempête et du Printemps tragique à L'Homme à la recherche de son âme et au Divin visage, forment, comme au-delà de son oeuvre même, une couronne dorée de hautes méditations sur la civilisation, le destin de la France, la destinée humaine et la vie de l'âme. "(...) petit livre épatant." (Robert Le Blanc, Présent.) - Un livre aussi érudit qu'émouvant. (Axel Tisserand, L'Action française 2000.) - "Le livre consacré par Xavier Soleil à cet écrivain trop oublié, pour ne pas dire très injustement occulté, nous fait toucher du doigt qu'il ne fut pas seulement le pamphlétaire qu'on a surtout, dans le monde officiel, voulu voir en lui, au milieu des années 30." (Gilles Duméril, Reconquête.) - "(...) précis, documenté, vibrant aussi, avec des allures de plaidoyer, (...) le premier essai sur cet écrivain dont le purgatoire aura duré plus que de raison." (P.-L. Moudenc.) - "Il reste à souhaiter que l'étude de Xavier Soleil, éminent balzacien, suscite biographies complètes, rééditions, et - pourquoi pas - représentations, de cet auteur de haut style et d'âme forte." (Yves Henri Allard, Politique magazine.) - "(...) le livre de Xavier Soleil servira de très sympathique introduction." (Yann Clerc, Le Maréchal.)

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.8cmx21.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Pardès Paru le
  • ISBN :  2867144531
  • EAN13 :  9782867144530

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

René Benjamin (1885-1948): «L'histoire parle longuement de provinces conquises et de traités signés. Mais nous ne sommes pas que des citoyens. Nous sommes d abord des hommes. Je voudrais, en marge de l'histoire, faire l'inventaire de nos pertes et de nos gains dans le royaume de l'âme.» Parce que son nom a figuré sur une des listes du «Comité National des Écrivains» en 1944, parce qu'il est mort en 1948 alors que l'omertà n'était pas encore levée, René Benjamin doit-il demeurer, plus de soixante ans après sa mort, un auteur maudit? Il fit partie de la phalange d'écrivains qui, pendant les vingt années de l'entre-deux-guerres et les cinq ans d'occupation allemande, sur les plans moral et intellectuel, constituèrent la colonne vertébrale de la France. Il était doué pour tout. Son oeuvre est immense et multiforme. Il adorait le théâtre, il adorait Balzac, Cervantes et Molière, dont il a écrit des vies animées et vibrantes de sympathie. Il a tracé des portraits éblouissants des plus grands de ses contemporains: Anna de Noailles, Maurice Barrès, Georges Clemenceau, Charles Maurras, Sacha Guitry et Léon Daudet. Dans tous les domaines, il a défendu la vérité contre l'imposture. Dans ce «Qui suis-je?»René Benjamin, Xavier Soleil montre que sa plus grande gloire est plus haute. Elle réside dans les pages d'une vive intelligence et d'une grande sensibilité qu'il écrivit à l'automne de sa vie, entre 1938 et 1948, et qui, des Innocents dans la tempête et du Printemps tragique à L'Homme à la recherche de son âme et au Divin visage, forment, comme au-delà de son oeuvre même, une couronne dorée de hautes méditations sur la civilisation, le destin de la France, la destinée humaine et la vie de l'âme. "(...) petit livre épatant." (Robert Le Blanc, Présent.) - Un livre aussi érudit qu'émouvant. (Axel Tisserand, L'Action française 2000.) - "Le livre consacré par Xavier Soleil à cet écrivain trop oublié, pour ne pas dire très injustement occulté, nous fait toucher du doigt qu'il ne fut pas seulement le pamphlétaire qu'on a surtout, dans le monde officiel, voulu voir en lui, au milieu des années 30." (Gilles Duméril, Reconquête.) - "(...) précis, documenté, vibrant aussi, avec des allures de plaidoyer, (...) le premier essai sur cet écrivain dont le purgatoire aura duré plus que de raison." (P.-L. Moudenc.) - "Il reste à souhaiter que l'étude de Xavier Soleil, éminent balzacien, suscite biographies complètes, rééditions, et - pourquoi pas - représentations, de cet auteur de haut style et d'âme forte." (Yves Henri Allard, Politique magazine.) - "(...) le livre de Xavier Soleil servira de très sympathique introduction." (Yann Clerc, Le Maréchal.)