share_book
Envoyer cet article par e-mail

La borne SOS 77

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La borne SOS 77

La borne SOS 77

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La borne SOS 77"

    « La présence des photos impose une économie de l'écriture différente, qui cherche à débusquer le réel ailleurs que dans le descriptif, et fait de cet ouvrage un objet étonnant, qui justifie le risque pris par cette jeune maison d'édition provençale. » --L'Humanité « A partir des images de Ludovic Michaux, avec qui il avait déjà travaillé à la Villa Médicis, Arno Bertina s'est glissé dans la peau du SDF pour faire entendre la voix de celui qu'on ne voit jamais sur les photos, donnant parole et sensibilité à cet artiste sans public, s'étant choisi pour résidence de fortune « un lieu infernal », assailli par le bruit continu des voitures. Il croise les mots de cet homme avec ceux d'un agent de surveillance du périphérique, fasciné par ce qu'il voit du SDF sur ses caméras au point de se rendre sur place, et se perd un peu en le côtoyant, rendant tangibles la détresse et l'inimaginable solitude d'existences à côté desquelles nous ne faisons que passer quand nous roulons aux portes de Paris. » --Marie-Hélène Chabert, Télérama, n°3097, 23 mai 2009. « Arno Bertina a puisé dans ces photographies la matière chaotique et poétique d'une fiction à deux voix, celle d un agent de surveillance du périphérique et celle d un SDF. Les deux écritures soulignent en parallèle la violence d une réalité sociale glaçante, bien que peu perceptible. » --Photographie.com --Ce texte fait référence à lédition Broché .

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 34  pages
    • Dimensions :  0.6cmx11.4cmx20.4cm
    • Poids : 99.8g
    • Editeur :   Lansman Paru le
    • Collection : Les phonuscrits
    • ISBN :  2872827528
    • EAN13 :  9782872827527
    • Langue : Français

    D'autres livres de Arno Bertina

    Je suis une aventure

    Un journaliste sportif - le narrateur et personnage central du roman - est censé obtenir un entretien avec Rodgeur Fédérère (dont seule l'orthographe diffère avec l'identité du vrai champion). Or cette interview arrive au mauvais moment, en 2008. Le tennisman, qui jusque-là a raflé tous les ...

    Anima motrix

    Je suis le cocu magnifique auquel il pousse des cornes, je suis pourchassé, soupçonné d'appartenir à une cellule d'Al-Qaeda démantelée près de la frontière italienne. Je suis le chasseur Actéon puni par Diane et transformé en cerf, bientôt déchiré par les mâchoires de ses chiens qui ne...

    Le Dehors ou la Migration des truites

    Le Dehors ou la Migration des truites est un livre sur le dedans, sur l'exil de ceux qui ont dû partir, sans savoir véritablement pourquoi. Que faire, où se tourner, lorsqu'on ne sait rien de ses propres départs ? Devrait-on envier les truites qui, imperturbables, meurent là où elles sont né...

    Dompter le baleine

    C'est une journée particulière. Son chagrin est énorme : de la taille d'une baleine ! Et il faudrait avaler ça ?! Mais comment vivre après ? Comment respirer ? Pour retrouver son beau sourire, la petite fille va devoir dompter cette baleine....

    Voir tous les livres de Arno Bertina

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    « La présence des photos impose une économie de l'écriture différente, qui cherche à débusquer le réel ailleurs que dans le descriptif, et fait de cet ouvrage un objet étonnant, qui justifie le risque pris par cette jeune maison d'édition provençale. » --L'Humanité « A partir des images de Ludovic Michaux, avec qui il avait déjà travaillé à la Villa Médicis, Arno Bertina s'est glissé dans la peau du SDF pour faire entendre la voix de celui qu'on ne voit jamais sur les photos, donnant parole et sensibilité à cet artiste sans public, s'étant choisi pour résidence de fortune « un lieu infernal », assailli par le bruit continu des voitures. Il croise les mots de cet homme avec ceux d'un agent de surveillance du périphérique, fasciné par ce qu'il voit du SDF sur ses caméras au point de se rendre sur place, et se perd un peu en le côtoyant, rendant tangibles la détresse et l'inimaginable solitude d'existences à côté desquelles nous ne faisons que passer quand nous roulons aux portes de Paris. » --Marie-Hélène Chabert, Télérama, n°3097, 23 mai 2009. « Arno Bertina a puisé dans ces photographies la matière chaotique et poétique d'une fiction à deux voix, celle d un agent de surveillance du périphérique et celle d un SDF. Les deux écritures soulignent en parallèle la violence d une réalité sociale glaçante, bien que peu perceptible. » --Photographie.com --Ce texte fait référence à lédition Broché .