share_book
Envoyer cet article par e-mail

Je parler français

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Je parler français

Je parler français

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Je parler français"

" Quand je suis parti en France l'été suivant, je ne connaissais qu'un mot de français : bouchon. En atterrissant à l'aéroport j'ai dit bouchon ; dans le train qui m'emportait vers la Normandie, je disais bouchon (...). L'été suivant nous sommes revenus en France. J'ai pu ajouter 420 mots à ma collection, la plupart piochés dans Voici." Ce roman burlesque et insolent de David Sedaris relate son enfance en Caroline du Nord. Tout jeune, on lui diagnostique une paresse chronique de la langue. Il est comme son professeur de guitare, un adulte piégé dans un corps d'enfant. David va tour à tour se chercher et se perdre dans plusieurs domaines, mais il sent vite qu'il n'a aucun talent. Il est le vilain petit canard, l'homosexuel, le drogué, celui qui zozote. Je parler français est l'histoire irrésistiblement drôle de sa vie, de ses nombreuses déceptions, de sa quête d'une certaine idée du bonheur.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 317  pages
  • Dimensions :  2.3cmx10.9cmx17.8cm
  • Poids : 136.1g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • Collection : J'ai lu comedie
  • ISBN :  2290319740
  • EAN13 :  9782290319741
  • Classe Dewey :  814.54
  • Langue : Français

D'autres livres de David Sedaris

Habillés pour l'hiver : 22 Episodes de la vie d'une famille presque normale

Au fil de réflexions désopilantes sur lui-même et sur les autres, David Sedaris nous entraîne ici dans son monde déjanté. Chaque chapitre est truffé d'anecdotes hilarantes et d'histoires de famille burlesques : des vignettes irrésistibles où David Sedaris passe sans cérémonie des souvenir...

N'exagérons rien !

Le meilleur de David Sedaris, en seize nouvelles hilarantes. Après le succès de « Je suis très à cheval sur les principes », David Sedaris nous offre le meilleur de lui-même dans ce livre qui compile ses histoires les plus drôles. Au menu : un sens de la dérision sans limite et une attaqu...

N'exagérons rien !

David Sedaris nous offre le meilleur de lui-même dans ce livre qui réunit ses quinze nouvelles les plus drôles. Au menu, dérision et humour noir sans limites. On retrouve avec plaisir les figures emblématiques de ses histoires : son petit ami, Hugh, ses parents excentriques, mais surtout David ...

Je suis très à cheval sur les principes

Porter un noeud papillon nuit-il gravement à la vie sexuelle? Peut-on larguer son copain quand on ne sait ni cuisiner ni lire un plan? Faut-il avoir peur des microbes dans les salles de cinéma? Complexé, capricieux, névrosé ou exubérant, l'écrivain-comédien épingle l'absurdité des situatio...

Voir tous les livres de David Sedaris

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Quand je suis parti en France l'été suivant, je ne connaissais qu'un mot de français : bouchon. En atterrissant à l'aéroport j'ai dit bouchon ; dans le train qui m'emportait vers la Normandie, je disais bouchon (...). L'été suivant nous sommes revenus en France. J'ai pu ajouter 420 mots à ma collection, la plupart piochés dans Voici." Ce roman burlesque et insolent de David Sedaris relate son enfance en Caroline du Nord. Tout jeune, on lui diagnostique une paresse chronique de la langue. Il est comme son professeur de guitare, un adulte piégé dans un corps d'enfant. David va tour à tour se chercher et se perdre dans plusieurs domaines, mais il sent vite qu'il n'a aucun talent. Il est le vilain petit canard, l'homosexuel, le drogué, celui qui zozote. Je parler français est l'histoire irrésistiblement drôle de sa vie, de ses nombreuses déceptions, de sa quête d'une certaine idée du bonheur.