share_book
Envoyer cet article par e-mail

Psychothérapie des états dépressifs

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Psychothérapie des états dépressifs

Psychothérapie des états dépressifs

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Psychothérapie des états dépressifs"

La psychothérapie des affections dépressives n'est pas une tache facile. Isolés dans une société soumise à des bouleversements dont il est difficile de saisir le sens, de nombreux individus se sentent tristes et en manque d'un projet personnel. Une solution de facilité serait alors de priver aussi de sens une tristesse somme toute légitime en la supprimant par la prescription de médicaments dit " antidépressifs ". Une telle approche isolée est une atteinte à la dignité humaine car la personne parle par son malaise, son symptôme, et l'apaisement de ceux-ci par la pharmacopée ne se justifie que s'ils ont été au préalable entendus et que du sens leur est restitué. Le " masque honorable de la tristesse " et la cape d'une docilité apparente sous lesquels se cachent les malades font qu'il est souvent difficile de les situer et de les distinguer les uns des autres. L'analyse faite par les auteurs, selon une grille de lecture systémique, montre que cela reste possible et que cela est même nécessaire, car il serait dangereux, d'un point de vue thérapeutique, de ne pas faire de distinction entre les états dépressifs. Montrer qu'il existe une importante similitude entre les anciennes névroses dépressives et factuel état dysthymique, de même qu'entre la mélancolie classique et la dépression grave d'aujourd'hui, n'est pas simplement une constatation sémantique. Cette distinction entre la dépression grave et l'état dysthymique se montre primordiale, car elle est l'indice de facteurs causaux fort différents dans l'apprentissage relationnel de l'enfance et conduit par conséquent à des abords psychothérapeutiques bien distincts qui sont analysés en détail dans cette étude. Voici un ouvrage fort complet, tant du point de vue de la référence théorique que de la clinique quotidienne, sur une affection fréquente, mais dont l'aspect, tout à la fois familier et mystérieux, introduit la confusion dans l'esprit de bien des soignants. Il aidera les thérapeutes de famille et, de façon générale, tous les professionnels de la santé mentale en enrichissant ainsi leur potentiel thérapeutique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 221  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.8cmx23.6cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Eme Editions Sociales Françaises - Esf Paru le
  • Collection : L'art de la psychotherapie
  • ISBN :  2710115824
  • EAN13 :  9782710115823
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La psychothérapie des affections dépressives n'est pas une tache facile. Isolés dans une société soumise à des bouleversements dont il est difficile de saisir le sens, de nombreux individus se sentent tristes et en manque d'un projet personnel. Une solution de facilité serait alors de priver aussi de sens une tristesse somme toute légitime en la supprimant par la prescription de médicaments dit " antidépressifs ". Une telle approche isolée est une atteinte à la dignité humaine car la personne parle par son malaise, son symptôme, et l'apaisement de ceux-ci par la pharmacopée ne se justifie que s'ils ont été au préalable entendus et que du sens leur est restitué. Le " masque honorable de la tristesse " et la cape d'une docilité apparente sous lesquels se cachent les malades font qu'il est souvent difficile de les situer et de les distinguer les uns des autres. L'analyse faite par les auteurs, selon une grille de lecture systémique, montre que cela reste possible et que cela est même nécessaire, car il serait dangereux, d'un point de vue thérapeutique, de ne pas faire de distinction entre les états dépressifs. Montrer qu'il existe une importante similitude entre les anciennes névroses dépressives et factuel état dysthymique, de même qu'entre la mélancolie classique et la dépression grave d'aujourd'hui, n'est pas simplement une constatation sémantique. Cette distinction entre la dépression grave et l'état dysthymique se montre primordiale, car elle est l'indice de facteurs causaux fort différents dans l'apprentissage relationnel de l'enfance et conduit par conséquent à des abords psychothérapeutiques bien distincts qui sont analysés en détail dans cette étude. Voici un ouvrage fort complet, tant du point de vue de la référence théorique que de la clinique quotidienne, sur une affection fréquente, mais dont l'aspect, tout à la fois familier et mystérieux, introduit la confusion dans l'esprit de bien des soignants. Il aidera les thérapeutes de famille et, de façon générale, tous les professionnels de la santé mentale en enrichissant ainsi leur potentiel thérapeutique.