share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Afars d'Ethiopie : Dans l'enfer du Danakil

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Afars d'Ethiopie : Dans l'enfer du Danakil

Les Afars d'Ethiopie : Dans l'enfer du Danakil

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Afars d'Ethiopie : Dans l'enfer du Danakil"

Dans ce désert volcanique, rongé par le sel et gorgé d'acide, le déchaînement de couleurs et de matières donne parfois l'impression étrange d'être sur une autre planète. La dépression du Danakil est le lieu le plus chaud du monde et le plus bas d'Afrique, sous le niveau de la mer. Cette région d'Ethiopie est dangereuse. Sa proximité avec l'Erythrée la place sous la menace permanente d'une reprise du conflit armé entre les deux Etats. Une prise d'otages en 2007 et l'explosion meurtrière d'une mine en 2009 ont achevé de dresser de cet "enfer Danakil" le portrait d'une zone extrême. Il y a peu d'endroits plus hostiles à la vie sur terre et pourtant un peuple y subsiste et s'est adapté à un monde de la rareté : les Afars. Ils dépendent en grande partie du commerce millénaire du sel, l'or blanc du désert, extrait manuellement de la croûte terrestre et transporté sur des centaines de kilomètres par des caravanes de dromadaires. Cet ouvrage est la première monographie et le premier livre de photographies sur le Danakil éthiopien et les Afars, leur histoire, leurs luttes politiques, leur économie et leur culture.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 168  pages
  • Dimensions :  1.6cmx21.6cmx27.8cm
  • Poids : 821.0g
  • Editeur :   Editions Non Lieu 
  • Collection : BEAUX LIVRES
  • ISBN :  2352701082
  • EAN13 :  9782352701088
  • Classe Dewey :  960
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

L'éthique animale

Les animaux ont-ils des droits et nous des devoirs à leur égard (si oui, pourquoi, et lesquels) ? Méritent-ils tous notre considération morale (si non, au nom de quoi exclure certaines espèces) ? Quelles sont les conséquences pratiques de ces choix éthiques, en termes d'alimentation, de reche...

Ethique animale

Les animaux ont-ils des droits ? Avons-nous des devoirs envers eux ? Dans quelle mesure peut-on les tuer pour se nourrir, se divertir, faire de la recherche, enseigner, faire la guerre ? En quoi l élevage industriel est-il pro¬blématique ? Pourquoi le foie gras est-il interdit dans certains État...

Pas de paix sans justice ? Le dilemme de la paix et de la justice en sortie de conflit armé

En sortie de conflit armé, faut-il poursuivre ceux qui ont commis des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité, voire un génocide, ou les intégrer au processus de transition au nom de la paix ? Les poursuivre risque de déstabiliser la société ; mais ne pas le faire peut mener au même r...

La guerre au nom de l'humanité - Tuer ou laisser mourir

Quand peut-il être juste de bombarder au nom des droits de l'homme ? Face à un massacre en cours ou imminent se pose la question de l'intervention militaire. Mais la guerre, même juste, fera des victimes civiles. Vaut-il mieux tuer ou laisser mourir ? Connue sous les appellations d'intervention h...

Voir tous les livres de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans ce désert volcanique, rongé par le sel et gorgé d'acide, le déchaînement de couleurs et de matières donne parfois l'impression étrange d'être sur une autre planète. La dépression du Danakil est le lieu le plus chaud du monde et le plus bas d'Afrique, sous le niveau de la mer. Cette région d'Ethiopie est dangereuse. Sa proximité avec l'Erythrée la place sous la menace permanente d'une reprise du conflit armé entre les deux Etats. Une prise d'otages en 2007 et l'explosion meurtrière d'une mine en 2009 ont achevé de dresser de cet "enfer Danakil" le portrait d'une zone extrême. Il y a peu d'endroits plus hostiles à la vie sur terre et pourtant un peuple y subsiste et s'est adapté à un monde de la rareté : les Afars. Ils dépendent en grande partie du commerce millénaire du sel, l'or blanc du désert, extrait manuellement de la croûte terrestre et transporté sur des centaines de kilomètres par des caravanes de dromadaires. Cet ouvrage est la première monographie et le premier livre de photographies sur le Danakil éthiopien et les Afars, leur histoire, leurs luttes politiques, leur économie et leur culture.