share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ile de Pâques : Une leçon pour la planète ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ile de Pâques : Une leçon pour la planète ?

Ile de Pâques : Une leçon pour la planète ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Ile de Pâques : Une leçon pour la planète ?"

    Le 5 avril 1722, jour de Pâques, l'explorateur hollandais Jacob Roggeveen aborde pour la première fois cette île minuscule. Coupé du reste du monde durant près d'un millénaire, " Te Pito o Te Henua " abrite une civilisation peu ordinaire. Comment un peuple aussi démuni a-t-il pu réaliser, transporter et dresses ces statues aussi étranges et colossales ? Les premiers contacts se veulent pacifiques, mais son entrée dabs l'histoire tourne rapidement au cauchemar. Capturés et condamnés aux travaux forcés, les prêtres et les chefs détenteurs du savoir et de la tradition vont emporter leurs secrets dans la tombe. De tous les " mystères inexplicables ", le plus important ne résiste cependant pas à l'analyse scientifique de la grande expédition franco-belge de 1934-1935 : les constructeurs des moai sont polynésiens et les insulaires, leurs descendants. A l'arrivée des premiers Pascuans, l'île était boisée. Pourquoi et comment ce peuple de grands navigateurs en est-il arrivé à couper les derniers arbres ? Quand les vivres vinrent à manquer, les portes de son univers s'étaient refermées. La société Rapa Nui sombra dans la guerre et la chaos. Aux yeux des Occidentaux, le sort tragique de ce petit grain de sable perdu aux confins du Grand Océan, apparaît aujourd'hui comme emblématique de l'irresponsabilité écologique. Un écocide identique attend-il notre petite planète bleue perdue elle aussi comme un grain de pixel aux confins de l'univers ?

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 142  pages
    • Dimensions :  0.8cmx25.0cmx29.8cm
    • Poids : 1079.5g
    • Editeur :   Renaissance Du Livre Paru le
    • Collection : Voyages
    • ISBN :  2874158291
    • EAN13 :  9782874158292
    • Classe Dewey :  996.18
    • Langue : Français

    D'autres livres de Marc Fasol

    Galapagos : Nées du feu et de la légende

    Voilà un lieu magique qui n'a jamais manqué de frapper les esprits. Perdues en plein Pacifique, sur la ligne équinoxiale, à quelque 960 kilomètres des côtes d'Amérique du Sud, ces îles volcaniques sont apparues aux navigateurs du XVIème siècle comme irréelles, drapées de brume et de myst...

    Voir tous les livres de Marc Fasol

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le 5 avril 1722, jour de Pâques, l'explorateur hollandais Jacob Roggeveen aborde pour la première fois cette île minuscule. Coupé du reste du monde durant près d'un millénaire, " Te Pito o Te Henua " abrite une civilisation peu ordinaire. Comment un peuple aussi démuni a-t-il pu réaliser, transporter et dresses ces statues aussi étranges et colossales ? Les premiers contacts se veulent pacifiques, mais son entrée dabs l'histoire tourne rapidement au cauchemar. Capturés et condamnés aux travaux forcés, les prêtres et les chefs détenteurs du savoir et de la tradition vont emporter leurs secrets dans la tombe. De tous les " mystères inexplicables ", le plus important ne résiste cependant pas à l'analyse scientifique de la grande expédition franco-belge de 1934-1935 : les constructeurs des moai sont polynésiens et les insulaires, leurs descendants. A l'arrivée des premiers Pascuans, l'île était boisée. Pourquoi et comment ce peuple de grands navigateurs en est-il arrivé à couper les derniers arbres ? Quand les vivres vinrent à manquer, les portes de son univers s'étaient refermées. La société Rapa Nui sombra dans la guerre et la chaos. Aux yeux des Occidentaux, le sort tragique de ce petit grain de sable perdu aux confins du Grand Océan, apparaît aujourd'hui comme emblématique de l'irresponsabilité écologique. Un écocide identique attend-il notre petite planète bleue perdue elle aussi comme un grain de pixel aux confins de l'univers ?