share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'occidentalisme : Une brève histoire de la guerre contre l'Occident

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'occidentalisme : Une brève histoire de la guerre contre l'Occident

L'occidentalisme : Une brève histoire de la guerre contre l'Occident

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'occidentalisme : Une brève histoire de la guerre contre l'Occident"

    Critiquer le matérialisme cynique à l'oeuvre au sein des pays occidentaux est une chose ; présenter leurs habitants comme des êtres dénués d'âme, à l'égal des animaux, en est une autre. lan Buruma et Avishai Margalit appellent occidentalisme la représentation déshumanisée de l'Occident qu'en donnent ses ennemis. Ses formes sont nombreuses, mais s'y retrouve toujours le même élément : la volonté de mettre fin à une civilisation matérialiste, scientiste et hédoniste, ainsi qu'à ses effets corrosifs, dégénérescents. L'occidentalisme ne doit pas se confondre avec une supposée guerre opposant l'Occident et l'Islam. Si nous assistons à l'affrontement au niveau mondial de deux blocs, ce clivage ne coïncide pas avec des divisions nationales, ethniques ou religieuses. Cette guerre idéologique mondiale doit à bien des égards être considérée comme similaire à celle qui se déroula il y a quelques décennies contre différentes formes de fascisme et de socialisme d'Etat. Loin d'être le récit d'un conflit manichéen entre civilisations, ce livre décrit la propagation d'idées nuisibles. Là où règne la liberté politique, religieuse et intellectuelle, il faut la défendre contre ses ennemis avec conviction. L'occidentalisme est une oeuvre d'une ampleur tout à fait impressionnante au regard de sa brièveté et qui offre à son lecteur une compréhension plus profonde, plus subtile de l'univers qui est le sien.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 160  pages
    • Dimensions :  1.8cmx13.6cmx20.8cm
    • Poids : 199.6g
    • Editeur :   Climats Paru le
    • Collection : CLIMATS NON FIC
    • ISBN :  2082131270
    • EAN13 :  9782082131278
    • Classe Dewey :  909
    • Langue : Français

    D'autres livres de Ian Buruma

    Taming the Gods: Religion and Democracy on Three Continents

    New, ship fast, delivered in 5 days No PO Box....

    Murder in Amsterdam: Liberal Europe, Islam, and the Limits of Tolerence

    Van Gogh, a provocative media personality in the Netherlands, was shot and stabbed on an Amsterdam street in November 2004 by a young radical, the son of Moroccan immigrants, who accused him of blasphemy against Islam. When Buruma (Bad Elements) returned to his homeland in an effort to make sense of...

    Voir tous les livres de Ian Buruma

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Critiquer le matérialisme cynique à l'oeuvre au sein des pays occidentaux est une chose ; présenter leurs habitants comme des êtres dénués d'âme, à l'égal des animaux, en est une autre. lan Buruma et Avishai Margalit appellent occidentalisme la représentation déshumanisée de l'Occident qu'en donnent ses ennemis. Ses formes sont nombreuses, mais s'y retrouve toujours le même élément : la volonté de mettre fin à une civilisation matérialiste, scientiste et hédoniste, ainsi qu'à ses effets corrosifs, dégénérescents. L'occidentalisme ne doit pas se confondre avec une supposée guerre opposant l'Occident et l'Islam. Si nous assistons à l'affrontement au niveau mondial de deux blocs, ce clivage ne coïncide pas avec des divisions nationales, ethniques ou religieuses. Cette guerre idéologique mondiale doit à bien des égards être considérée comme similaire à celle qui se déroula il y a quelques décennies contre différentes formes de fascisme et de socialisme d'Etat. Loin d'être le récit d'un conflit manichéen entre civilisations, ce livre décrit la propagation d'idées nuisibles. Là où règne la liberté politique, religieuse et intellectuelle, il faut la défendre contre ses ennemis avec conviction. L'occidentalisme est une oeuvre d'une ampleur tout à fait impressionnante au regard de sa brièveté et qui offre à son lecteur une compréhension plus profonde, plus subtile de l'univers qui est le sien.