share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ethique à Nicomaque

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ethique à Nicomaque

Ethique à Nicomaque

  (Auteur)


Prix : 71,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ethique à Nicomaque"

Celui qui attend du philosophe des recettes pour être heureux fait fausse route. Comme le rappelle Aristote, on ne saurait démontrer ce qu'il faut faire pour bien vivre. Au mieux, on peut prendre pour prémisses les opinions couramment admises sur la question et tenter de les juger correctement, en distinguant les points de vue avisés, fondés sur l'expérience, des théories péremptoires. À la lecture de ce texte, on saisit vite ce qui sépare le gourou du philosophe. L'un prétend définir le Bien de manière univoque, l'autre reconnaît qu'il revient à chacun de découvrir selon les circonstances les moyens d'agir comme il convient. La prudence est d'ailleurs la vertu cardinale de ceux qui savent saisir l'occasion d'être heureux. Aristote n'aurait donc aucun programme ? Pas vraiment. Il sait bien que les lois peuvent favoriser l'harmonie sociale et permettre aux hommes de vivre en bonne amitié. Même s'il ne se décrète pas, le bonheur reste une affaire politique, d'autant plus qu'on n'est jamais heureux dans la solitude. Et si le bonheur des uns pouvait faire celui des autres ? --Paul Klein --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 128 pages
  • Dimensions :  0.8cmx12.2cmx18.2cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Hatier Paru le
  • Collection : Les Classiques Hatier de la philosophie
  • ISBN :  2218733919
  • EAN13 :  9782218733918
  • Classe Dewey :  171.3
  • Langue : Français

D'autres livres de Aristote

Histoire des animaux

" Tout cela vient d'être dit pour donner un avant-goût des êtres et des caractères à considérer, et on en parlera avec précision par la suite, mais il faut en saisir d'abord les différences et les attributs communs. Après, on tentera d'en trouver les causes. Il est ainsi conforme à la ...

Prix : 133 DH
Poétique

La Poétique est l'ouvrage qui fonde la réflexion sur la poésie et l'objet littéraire en Europe : du Tasse à Lessing, de Racine à Nietzsche, tous les grands créateurs, tous les grands théoriciens l'ont lue et méditée. Ses analyses sur la tragédie et plus généralement la représentation ...

Prix : 62 DH

Poetique

Près de vingt-trois siècles après sa rédaction, la Poétique d'Aristote continue d'influencer la pensée critique et esthétique. L'art ne vise pas, chez Aristote, un état, mais une action. On mesure là ce qu'il y a d'étonnamment actuel dans cette poétique qui envisage l'œuvre sous l'aspect...

Prix : 33 DH
Politique

Qu'est-ce que le "politique" ? Est-ce une vocation naturelle pour l'homme ? Ces questions méritent d'être posées à l'heure où les observateurs font de l'individualisme et de la désaffection pour la chose publique les caractéristiques des sociétés contemporaines. La réponse d'Aristote nou...

Prix : 210 DH

Voir tous les livres de Aristote

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Celui qui attend du philosophe des recettes pour être heureux fait fausse route. Comme le rappelle Aristote, on ne saurait démontrer ce qu'il faut faire pour bien vivre. Au mieux, on peut prendre pour prémisses les opinions couramment admises sur la question et tenter de les juger correctement, en distinguant les points de vue avisés, fondés sur l'expérience, des théories péremptoires. À la lecture de ce texte, on saisit vite ce qui sépare le gourou du philosophe. L'un prétend définir le Bien de manière univoque, l'autre reconnaît qu'il revient à chacun de découvrir selon les circonstances les moyens d'agir comme il convient. La prudence est d'ailleurs la vertu cardinale de ceux qui savent saisir l'occasion d'être heureux. Aristote n'aurait donc aucun programme ? Pas vraiment. Il sait bien que les lois peuvent favoriser l'harmonie sociale et permettre aux hommes de vivre en bonne amitié. Même s'il ne se décrète pas, le bonheur reste une affaire politique, d'autant plus qu'on n'est jamais heureux dans la solitude. Et si le bonheur des uns pouvait faire celui des autres ? --Paul Klein --Ce texte fait référence à l'édition Poche .