share_book
Envoyer cet article par e-mail

Gustav Klimt. Dessins et aquarelles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Gustav Klimt. Dessins et aquarelles

Gustav Klimt. Dessins et aquarelles

Collectif


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Gustav Klimt. Dessins et aquarelles"

Gustav Klimt est sans aucun doute la figure de proue de la Sécession Viennoise (1897), à l’origine d’un nouveau style figuratif et ornemental à l’intérieur de la mouvance internationale de l’Art nouveau. Il a collaboré généreusement à toutes les initiatives du jeune mouvement : revue (Ver Sacrum 1898-1903), expositions de la Sécession, Ateliers Viennois (Wiener Werkstätte) conçus confraternellement avec les architectes Joseph Hoffmann et Otto Wagner et des peintres comme Schiele pour régénérer les arts décoratifs, ou encore souscription comme celle qui le vit soutenir l’acquisition d’une sculpture de Max Klinger (son Beethoven) par la réalisation de vastes panneaux décoratifs (La Frise Beethoven). Klimt, à toutes occasions, s’est distingué comme l’un des meilleurs dessinateurs de son temps. Malgré la disparition de ses carnets de croquis dans un incendie, son catalogue compte plus de 3 700 numéros. Il réalisait souvent jusqu’à 150 croquis ou esquisses pour un seul tableau, chacun représentant un détail particulier, un pan de vêtement, un bijou, une attitude. La plupart ont été réalisés au crayon Conté et au crayon noir mais certains sur papier transparent, parfois en feuille ! avec des rehauts de bronze argenté et d’or (frise du palais Stoclet, Bruxelles). Les dessins de nus, de temps à autre, sont directement enrichis de couleur : ce sont eux avec leurs contours anguleux et leur aspect visionnaire ou envoûtant de la femme qui, tout en inspirant Schiele, ont établi la renommée de Klimt comme dessinateur. Mais ses illustrations et ses affiches pour la Sécession et la Revue Ver Sacrum ont contribué à imposer le nouveau style décoratif au plan graphique et au plan ornemental. Le présent ouvrage s’efforce de rapprocher toutes ces études préparatoires des peintures ou gravures définitives tout en définissant la nature de son graphisme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 400  pages
  • Dimensions :  4.2cmx16.4cmx23.0cm
  • Poids : 1261.0g
  • Editeur :   Hazan Paru le
  • Collection : Beaux Arts
  • ISBN :  2754100407
  • EAN13 :  9782754100403
  • Classe Dewey :  759.36
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Gustav Klimt est sans aucun doute la figure de proue de la Sécession Viennoise (1897), à l’origine d’un nouveau style figuratif et ornemental à l’intérieur de la mouvance internationale de l’Art nouveau. Il a collaboré généreusement à toutes les initiatives du jeune mouvement : revue (Ver Sacrum 1898-1903), expositions de la Sécession, Ateliers Viennois (Wiener Werkstätte) conçus confraternellement avec les architectes Joseph Hoffmann et Otto Wagner et des peintres comme Schiele pour régénérer les arts décoratifs, ou encore souscription comme celle qui le vit soutenir l’acquisition d’une sculpture de Max Klinger (son Beethoven) par la réalisation de vastes panneaux décoratifs (La Frise Beethoven). Klimt, à toutes occasions, s’est distingué comme l’un des meilleurs dessinateurs de son temps. Malgré la disparition de ses carnets de croquis dans un incendie, son catalogue compte plus de 3 700 numéros. Il réalisait souvent jusqu’à 150 croquis ou esquisses pour un seul tableau, chacun représentant un détail particulier, un pan de vêtement, un bijou, une attitude. La plupart ont été réalisés au crayon Conté et au crayon noir mais certains sur papier transparent, parfois en feuille ! avec des rehauts de bronze argenté et d’or (frise du palais Stoclet, Bruxelles). Les dessins de nus, de temps à autre, sont directement enrichis de couleur : ce sont eux avec leurs contours anguleux et leur aspect visionnaire ou envoûtant de la femme qui, tout en inspirant Schiele, ont établi la renommée de Klimt comme dessinateur. Mais ses illustrations et ses affiches pour la Sécession et la Revue Ver Sacrum ont contribué à imposer le nouveau style décoratif au plan graphique et au plan ornemental. Le présent ouvrage s’efforce de rapprocher toutes ces études préparatoires des peintures ou gravures définitives tout en définissant la nature de son graphisme.