share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'art modeste

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'art modeste

L'art modeste

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'art modeste"

    Une petite fille sortant de l'exposition Viva Di Rosa au musée d'Art moderne de la Ville de Paris en 1987 s'exclame, ravie, vouloir revenir au musée d'art " modeste ". Hervé Di Rosa adopte immédiatement le délicieux lapsus enfantin, définition parfaite de la sphère artistique qui l'intéresse. L'Art modeste est l'occasion pour Hervé Di Rosa d'intervenir non en tant que plasticien mais comme le théoricien de ce concept qu'il a révélé ; cette démarche d'explicitation de la notion d'art modeste est appuyée de quelque 600 illustrations d'exemples d'art modeste pris à travers le monde. Fruit de longues années de recherche, de découvertes, d'affinement de sa pensée, L'Art modeste cerne ainsi cet art de périphérie, aux ramifications multiples, qui participe de toutes les marges, de toutes les disciplines artistiques, cet art généreux qui croit en l'homme tel qu'il est. L'un des principaux moteurs de cet art " fait par tous et pour tous " est l'importance accordée aux élans du coeur face aux raisonnements intellectuels, le rejet d'une approche élitiste de l'art et de la culture au profit de l'émotion et du plaisir, la disparition de l'artiste au profit de l'art. Grande est la famille de l'art modeste : il est proche de l'art populaire, de l'art brut, de l'art primitif, mais ne s'y épuise ni ne s'y confond. Il est composé de produits manufacturés, telles les figurines publicitaires, les copies de toiles célèbres, les tours Eiffel en plastique, et de produits uniques comme les enseignes peintes ou les collages ; des objets pour la plupart sans grande valeur marchande, mais à forte plus-value émotionnelle. Les amateurs d'art modeste se retrouvent, au-delà du regard critique, de la notion de bon ou de mauvais goût, de la rigueur esthétique, dans un même sentiment de bonheur éphémère et spontané, aux parfums de souvenirs d'enfance, de plaisirs simples et non théorisés.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 223  pages
    • Dimensions :  2.6cmx22.0cmx26.2cm
    • Poids : 1401.6g
    • Editeur :   Hoebeke Paru le
    • Collection : ILLUS/ART GRAPH
    • ISBN :  2842301153
    • EAN13 :  9782842301156
    • Langue : Français

    D'autres livres de Hervé Di Rosa

    L'art modeste

    En 1988, Hervé Di Rosa apprend le lapsus d'un enfant à la sortie de son exposition au Musée d'Art moderne, le nommant « Musée d'Art modeste ». Enchanté de cette confusion, il prend soudain conscience de son goût pour les choses de tous les jours : les gadgets, les figurines, les cerfs-volant...

    Voir tous les livres de Hervé Di Rosa

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Une petite fille sortant de l'exposition Viva Di Rosa au musée d'Art moderne de la Ville de Paris en 1987 s'exclame, ravie, vouloir revenir au musée d'art " modeste ". Hervé Di Rosa adopte immédiatement le délicieux lapsus enfantin, définition parfaite de la sphère artistique qui l'intéresse. L'Art modeste est l'occasion pour Hervé Di Rosa d'intervenir non en tant que plasticien mais comme le théoricien de ce concept qu'il a révélé ; cette démarche d'explicitation de la notion d'art modeste est appuyée de quelque 600 illustrations d'exemples d'art modeste pris à travers le monde. Fruit de longues années de recherche, de découvertes, d'affinement de sa pensée, L'Art modeste cerne ainsi cet art de périphérie, aux ramifications multiples, qui participe de toutes les marges, de toutes les disciplines artistiques, cet art généreux qui croit en l'homme tel qu'il est. L'un des principaux moteurs de cet art " fait par tous et pour tous " est l'importance accordée aux élans du coeur face aux raisonnements intellectuels, le rejet d'une approche élitiste de l'art et de la culture au profit de l'émotion et du plaisir, la disparition de l'artiste au profit de l'art. Grande est la famille de l'art modeste : il est proche de l'art populaire, de l'art brut, de l'art primitif, mais ne s'y épuise ni ne s'y confond. Il est composé de produits manufacturés, telles les figurines publicitaires, les copies de toiles célèbres, les tours Eiffel en plastique, et de produits uniques comme les enseignes peintes ou les collages ; des objets pour la plupart sans grande valeur marchande, mais à forte plus-value émotionnelle. Les amateurs d'art modeste se retrouvent, au-delà du regard critique, de la notion de bon ou de mauvais goût, de la rigueur esthétique, dans un même sentiment de bonheur éphémère et spontané, aux parfums de souvenirs d'enfance, de plaisirs simples et non théorisés.