share_book
Envoyer cet article par e-mail

Art brut (l')

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Art brut (l')

Art brut (l')

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Art brut (l')"

Dès la fin du siècle dernier, la nécessité de rompre avec la tradition académique a conduit les artistes à s'intéresser à d'autres cultures. Le primitivisme a été l'une des réponses à cette recherche d'altérité. Mais certaines expressions paraissaient aussi ouvrir des perspectives nouvelles : l'art populaire, les dessins d'enfants, " l'art des fous ", l'automatisme, ou encore les graffitis. Le terrain était ainsi préparé pour la " découverte", par jean Dubuffet, de ces oeuvres troublantes réunies aujourd'hui sous le terme d'Art Brut. Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, en effet, celui-ci s'intéresse aux travaux réalisés par les pensionnaires d'hôpitaux psychiatriques, aux marginaux (autodidactes, prisonniers, inadaptés divers), dont l'inventivité spontanée s'exprime hors de l'" asphyxiante culture ". Après deux fructueuses tournées en Suisse où il découvre Wölfli, Aloïse et Müller, Dubuffet, soutenu par Breton et Paulhan, fonde en 1948 la compagnie de l'Art Brut, destinée à compléter les collections nouvellement constituées, à les exposer et à en faire l'exégèse. Après de nombreuses péripéties, la collection de l'Art Brut trouve sa place à Lausanne en 1976 et connaît un retentissement international. Cet ouvrage, rigoureusement documenté, retrace l'historique de la notion d'Art Brut, mêlée à l'histoire même de son initiateur. On trouvera en annexe le portrait d'un grand nombre de ces artistes marginaux, peu connus du public. Les oeuvres reproduites, venues pour l'essentiel de la collection créée par Dubuffet, conservent intact leur pouvoir de fascination et leur liberté subversive, au point d'avoir inspiré de nombreux artistes contemporains. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Cartonné
  • 32  pages
  • Dimensions :  1.0cmx19.0cmx26.0cm
  • Poids : 272.2g
  • Editeur :   La Joie De Lire Paru le
  • Collection : Chat-Musee
  • ISBN :  2882580673
  • EAN13 :  9782882580672
  • Classe Dewey :  709.04

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Dès la fin du siècle dernier, la nécessité de rompre avec la tradition académique a conduit les artistes à s'intéresser à d'autres cultures. Le primitivisme a été l'une des réponses à cette recherche d'altérité. Mais certaines expressions paraissaient aussi ouvrir des perspectives nouvelles : l'art populaire, les dessins d'enfants, " l'art des fous ", l'automatisme, ou encore les graffitis. Le terrain était ainsi préparé pour la " découverte", par jean Dubuffet, de ces oeuvres troublantes réunies aujourd'hui sous le terme d'Art Brut. Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, en effet, celui-ci s'intéresse aux travaux réalisés par les pensionnaires d'hôpitaux psychiatriques, aux marginaux (autodidactes, prisonniers, inadaptés divers), dont l'inventivité spontanée s'exprime hors de l'" asphyxiante culture ". Après deux fructueuses tournées en Suisse où il découvre Wölfli, Aloïse et Müller, Dubuffet, soutenu par Breton et Paulhan, fonde en 1948 la compagnie de l'Art Brut, destinée à compléter les collections nouvellement constituées, à les exposer et à en faire l'exégèse. Après de nombreuses péripéties, la collection de l'Art Brut trouve sa place à Lausanne en 1976 et connaît un retentissement international. Cet ouvrage, rigoureusement documenté, retrace l'historique de la notion d'Art Brut, mêlée à l'histoire même de son initiateur. On trouvera en annexe le portrait d'un grand nombre de ces artistes marginaux, peu connus du public. Les oeuvres reproduites, venues pour l'essentiel de la collection créée par Dubuffet, conservent intact leur pouvoir de fascination et leur liberté subversive, au point d'avoir inspiré de nombreux artistes contemporains. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .