share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les clandestins sous le vent de l'art brut

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les clandestins sous le vent de l'art brut

Les clandestins sous le vent de l'art brut

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les clandestins sous le vent de l'art brut"

L'Art Brut n'a pas été fait pour les musées ou pour les appartements bourgeois, c'est une création non détachée, il faudrait le voir dans son contexte, dans les lieux insensés où il est né, par-dessus l'épaule de ses auteurs. Ceux-ci ont déjà fait de leur vie une oeuvre d'art, leur biographie est à chaque fois un petit roman. Or, Maria del Curto nous fait pénétrer dans l'intimité de l'Art Brut. Il a rapporté de quinze années de pérégrinations un extraordinaire témoignage photographique sur ces personnages d'exception, créateurs solitaires, excentriques, asociaux ou ombrageux, qu'il fallait savoir apprivoiser. Il s'est approché d'eux avec la patience, le tact, l'humour parfois, et l'intuition requis pour susciter la confidence dans l'attitude et le regard. Il a su faire en sorte que, pour une fois, l'appareil photographique stimule l'effusion plutôt que de l'inhiber. Au contraire du cynisme ou du voyeurisme des grands reporters, sa curiosité procède d'un regard épris, amical, générateur de confiance. Nous avons donc affaire à une relation photographique dans tous les sens du terme : le regard et la présence de ces personnages tiennent leur intensité d'avoir été activés par la situation photographique elle-même et par l'implication existentielle du photographe.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 240  pages
  • Dimensions :  3.4cmx24.4cmx31.8cm
  • Poids : 1959.5g
  • Editeur :   Infolio Paru le
  • ISBN :  2884740767
  • EAN13 :  9782884740760
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'Art Brut n'a pas été fait pour les musées ou pour les appartements bourgeois, c'est une création non détachée, il faudrait le voir dans son contexte, dans les lieux insensés où il est né, par-dessus l'épaule de ses auteurs. Ceux-ci ont déjà fait de leur vie une oeuvre d'art, leur biographie est à chaque fois un petit roman. Or, Maria del Curto nous fait pénétrer dans l'intimité de l'Art Brut. Il a rapporté de quinze années de pérégrinations un extraordinaire témoignage photographique sur ces personnages d'exception, créateurs solitaires, excentriques, asociaux ou ombrageux, qu'il fallait savoir apprivoiser. Il s'est approché d'eux avec la patience, le tact, l'humour parfois, et l'intuition requis pour susciter la confidence dans l'attitude et le regard. Il a su faire en sorte que, pour une fois, l'appareil photographique stimule l'effusion plutôt que de l'inhiber. Au contraire du cynisme ou du voyeurisme des grands reporters, sa curiosité procède d'un regard épris, amical, générateur de confiance. Nous avons donc affaire à une relation photographique dans tous les sens du terme : le regard et la présence de ces personnages tiennent leur intensité d'avoir été activés par la situation photographique elle-même et par l'implication existentielle du photographe.