share_book
Envoyer cet article par e-mail

Une Certaine Justice

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Une Certaine Justice

Une Certaine Justice

  (Auteur)


Prix : 103,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Une Certaine Justice"

Brillante avocate londonienne, Venetia réussit à faire acquitter au bénéfice du doute Garry Ashe, un jeune voyou soupçonné du meurtre de sa tante. Mais voilà que sa propre fille Octavia annonce qu'elle veut épouser Ashe... L'avocate, qui cherche à empêcher le mariage, est retrouvée assassinée dans son bureau. Qui est le coupable ? Ashe ? Octavia ? Ou plutôt l'un des collègues et néanmoins concurrent de Venetia qui aurait pu profiter des circonstances pour se débarrasser d'elle ? Le commandant Adam Dalgliesh et l'inspecteur Kate Miskin auront beaucoup de mal à démêler l'écheveau. P. D. James, qui a écrit ce roman à près de 80 ans, prouve une fois de plus qu'elle est bien la reine du roman policier classique contemporain. Elle fait parler son expérience incomparable de la construction d'intrigues millimétrées, tout en développant à l'extrême la psychologie de ses personnages. En prime, une peinture peu flatteuse du monde judiciaire en Angleterre. Un régal pour les amateurs du genre. --Bruno Ménard

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 507 pages
  • Dimensions :  2.4cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Policier / Thriller
  • ISBN :  2253148628
  • EAN13 :  9782253148623
  • Classe Dewey :  849
  • Langue : Français

D'autres livres de P. D. James

Meurtres en soutane

St Anselm, un collège de théologie fondé au XIXe siècle et situé sur un promontoire isolé et venteux de la côte sud-est de l'Angleterre, accueille une vingtaine d'étudiants qui se destinent à la prêtrise anglicane. Lorsque l'un d'eux, Ronald Treeves, est découvert mort au pied d'une ...

Prix : 94 DH
Sans Les Mains

" Le cadavre aux mains coupées reposait au fond d'un canot à voile qui dérivait tout près de la côte du Suffolk. C'était le corps d'un homme entre deux âges, un petit cadavre pimpant. " Cet homme, c'est - ou plutôt c'était - Maurice Seton, un célèbre auteur de romans policiers. Pourquoi l...

Prix : 82 DH

Les Fils de l'homme

La romancière d'Un certain goût pour la mort, Grand Prix de littérature policière 1988, délaisse ici (provisoirement) le roman criminel, et met sa science de l'intrigue et du suspense au service de la science-fiction. Dans l'Angleterre de 2021, frappée de stérilité comme le reste de la ...

Prix : 68 DH
Péché originel

Le manager français Gérard Étienne n'aurait pas dû vouloir restructurer la Peverell Press, très honorable maison d'édition londonienne installée dans Innocent House, une imitation de palais vénitien planté sur les bords de la Tamise. En tous cas, il en est mort. C'est ce que pense au début...

Prix : 103 DH

Voir tous les livres de P. D. James

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Brillante avocate londonienne, Venetia réussit à faire acquitter au bénéfice du doute Garry Ashe, un jeune voyou soupçonné du meurtre de sa tante. Mais voilà que sa propre fille Octavia annonce qu'elle veut épouser Ashe... L'avocate, qui cherche à empêcher le mariage, est retrouvée assassinée dans son bureau. Qui est le coupable ? Ashe ? Octavia ? Ou plutôt l'un des collègues et néanmoins concurrent de Venetia qui aurait pu profiter des circonstances pour se débarrasser d'elle ? Le commandant Adam Dalgliesh et l'inspecteur Kate Miskin auront beaucoup de mal à démêler l'écheveau. P. D. James, qui a écrit ce roman à près de 80 ans, prouve une fois de plus qu'elle est bien la reine du roman policier classique contemporain. Elle fait parler son expérience incomparable de la construction d'intrigues millimétrées, tout en développant à l'extrême la psychologie de ses personnages. En prime, une peinture peu flatteuse du monde judiciaire en Angleterre. Un régal pour les amateurs du genre. --Bruno Ménard