share_book
Envoyer cet article par e-mail

Molière : Tartuffe ; Dom Juan ; Le Misanthrope ; L'Avare ; Le Bourgeois gentilhomme ; Les Femmes savantes ; Le Malade imaginaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Molière : Tartuffe ; Dom Juan ; Le Misanthrope ; L'Avare ; Le Bourgeois gentilhomme ; Les Femmes savantes ; Le Malade imaginaire

Molière : Tartuffe ; Dom Juan ; Le Misanthrope ; L'Avare ; Le Bourgeois gentilhomme ; Les Femmes savantes ; Le Malade imaginaire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Molière : Tartuffe ; Dom Juan ; Le Misanthrope ; L'Avare ; Le Bourgeois gentilhomme ;..."

Au même titre que Hugo, que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, que la baguette de pain et que le béret basque, Molière est l'un des mythes fondateurs de notre identité nationale. A l'étranger et chez nous, on parle souvent du français comme de « la langue de Molière ». Et personne ne sait avec certitude d'où vient le nom qu'il s'est choisi pour monter sur les planches. Fondé sur la vérité, le théâtre de Molière remplace l'intrigue par le portrait. Il renonce à ce qui faisait jusque-là l'essentiel du théâtre — le merveilleux, l'invraisemblable, la fantaisie la plus débridée — au profit de quelque chose de tout à fait nouveau : le naturel. Il s'agit de peindre les gens de tous les jours : les vaniteux, les courtisans, les séducteurs, les coléreux ou les avares.« Vous n'avez rien fait, écrit Molière en parlant du théâtre, si vous n'y faites reconnaître les gens de votre siècle. » Ce qu'inaugure Molière, c'est le réalisme classique. On pourrait appliquer au théâtre de Molière ce que Dumas fils dit du roman : « Un bon roman est celui qui amuse tant qu'on le lit et qui attriste quand on l'a fini. « Fort gai » selon La Fontaine, et pourtant pensif et contemplateur, peintre de la nature et de la passion, indifférent aux règles et aux genres, mêlant sans cesse l'émotion à l'amusement, Molière est probablement le plus grand poète comique de tous les temps, sans excepter Plaute, le Latin, ni Aristophane, le Grec.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 771  pages
  • Dimensions :  4.2cmx13.0cmx20.6cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Le Figaro Editions Paru le
  • Collection : La Bibliothèque
  • ISBN :  281050122X
  • EAN13 :  9782810501229
  • Classe Dewey :  842.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Molière

Le Médecin malgré lui

Un mari bat sa femme qui se venge en faisant de lui un médecin des plus inattendus. Il découvre bientôt que ce métier pourrait bien être le meilleur du monde... Cette pièce est une des plus célèbres de Molière pour son art achevé de la farce et du comique de situation. Si elle nous fait ...

Prix : 36 DH
Le Malade imaginaire

Même s'il peste contre le coût des soins, l'hypocodriaque Argan ne peut se passer des médecins. Il rêve pour sa fille d'un mari praticien, le pédant Diafoirus. Mais Angélique, qui aime Cléante, refuse son prétendant, au grand dam d'Argan qui veut la déshériter au profit de son hypocrite é...

Prix : 39 DH

Biblio collège

Branle-bas de combat dans les ruelles napolitaines ! Octave a, en secret, épousé Hyacinthe, la jeune femme qu'il aime, mais voilà que son père a décidé à son tour de le marier à une inconnue ; quant à Léandre, c'est Zerbinette qu'il aime, mais son père en a lui aussi décidé autrement....

Prix : 39 DH
Le Médecin malgré lui

Sujet : Un mari bat sa femme qui se venge en faisant de lui un médecin des plus inattendus. Il découvre bientôt que ce métier pourrait bien être le meilleur du monde. Commentaire : Cette collection rassemble les meilleurs auteurs du répertoire théâtral classique et contemporain. La présenta...

Prix : 39 DH

Voir tous les livres de Molière

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Au même titre que Hugo, que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, que la baguette de pain et que le béret basque, Molière est l'un des mythes fondateurs de notre identité nationale. A l'étranger et chez nous, on parle souvent du français comme de « la langue de Molière ». Et personne ne sait avec certitude d'où vient le nom qu'il s'est choisi pour monter sur les planches. Fondé sur la vérité, le théâtre de Molière remplace l'intrigue par le portrait. Il renonce à ce qui faisait jusque-là l'essentiel du théâtre — le merveilleux, l'invraisemblable, la fantaisie la plus débridée — au profit de quelque chose de tout à fait nouveau : le naturel. Il s'agit de peindre les gens de tous les jours : les vaniteux, les courtisans, les séducteurs, les coléreux ou les avares.« Vous n'avez rien fait, écrit Molière en parlant du théâtre, si vous n'y faites reconnaître les gens de votre siècle. » Ce qu'inaugure Molière, c'est le réalisme classique. On pourrait appliquer au théâtre de Molière ce que Dumas fils dit du roman : « Un bon roman est celui qui amuse tant qu'on le lit et qui attriste quand on l'a fini. « Fort gai » selon La Fontaine, et pourtant pensif et contemplateur, peintre de la nature et de la passion, indifférent aux règles et aux genres, mêlant sans cesse l'émotion à l'amusement, Molière est probablement le plus grand poète comique de tous les temps, sans excepter Plaute, le Latin, ni Aristophane, le Grec.