share_book
Envoyer cet article par e-mail

La reine Louise de Prusse : Une femme contre Napoléon

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La reine Louise de Prusse : Une femme contre Napoléon

La reine Louise de Prusse : Une femme contre Napoléon

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La reine Louise de Prusse : Une femme contre Napoléon"

    Parmi les reines de Prusse, il n'en est aucune qui puisse prétendre au statut de Marie-Thérèse en Autriche ou de Catherine II en Russie. En plus de leur fonction génitrice, destinée à assurer la continuité de la dynastie, elles sont tenues à un rôle de représentation auprès de leur époux. Puis, ce parcours achevé, le silence s'installe progressivement autour de leur mémoire. Seule Sophie-Charlotte, la première épouse de Frédéric Ie, qui donna son nom au château de Charlottenburg et qui, modèle d'une princesse éclairée, fut à l'origine de la fondation de l'Académie des sciences, échappe à cette règle, mais sans jamais rivaliser, dans la mémoire collective, avec la reine Louise. Il s'agit ici d'un autre registre. Formé, comme toujours, de la rencontre d'une personnalité et des circonstances, un mythe a rapidement pris corps autour de la reine Louise (1776-1810). Que la nature l'ait dotée de l'atout de la beauté n'y est pas étranger ; qu'elle ait cultivé les valeurs familiales y a certaine-ment contribué ; mais surtout sa confrontation avec Napoléon fit d'elle l'héroïne de la résistance prussienne et l'âme de la renaissance qui conduisit à la " guerre de libération " de 1813 ; sa mort avant ce terme, dans l'éclat de son âge, a encore ajouté à sa légende. Ce mythe a traversé tout le XIXe siècle et ses effets se sont manifestés jusqu'au tournant de 1933. On aurait pu le croire disparu après la naissance d'une nouvelle Allemagne des cendres de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, en parallèle au regain d'intérêt porté à la Prusse, une série de travaux en allemand consacrés à la reine Louise depuis 1989 en annonce peut-être une nouvelle vie

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 275  pages
    • Dimensions :  2.4cmx15.4cmx22.8cm
    • Poids : 480.8g
    • Editeur :   Fayard Paru le
    • Collection : LITT.GENE.
    • ISBN :  2213638152
    • EAN13 :  9782213638157
    • Classe Dewey :  943
    • Langue : Français

    D'autres livres de Jean-Paul Bled

    Frédéric le Grand

    Dans l'esprit d'un Français, Frédéric II est associé à la figure de Voltaire. Si tumultueuse que leur relation ait été, il lui apparaît d'abord sous les traits du roi-philosophe ami des Lumières. Probablement lui évoque-t-il encore le nom de Rossbach et le lamentable désastre du [....]...

    Bismarck

    Au panthéon des hommes illustres, Bismarck, né en 1815, occupe une place singulière. Il domine par sa stature et ses succès la deuxième moitié du XIXe siècle, marquée par l'unité allemande dont il a été l'architecte de bout en bout. Après avoir vaincu l'Autriche-Hongrie en 1866, il [....

    François-Joseph

    François-Joseph n'est pas un bâtisseur d'empire _ le sien s'effondre deux ans après sa mort _, et dans sa vie de souverain, les échecs politiques et les revers militaires l'emportent sur les succès. Pourtant, dès son vivant, François-Joseph entre dans la légende.Les nombreux malheurs qui ...

    Voir tous les livres de Jean-Paul Bled

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Parmi les reines de Prusse, il n'en est aucune qui puisse prétendre au statut de Marie-Thérèse en Autriche ou de Catherine II en Russie. En plus de leur fonction génitrice, destinée à assurer la continuité de la dynastie, elles sont tenues à un rôle de représentation auprès de leur époux. Puis, ce parcours achevé, le silence s'installe progressivement autour de leur mémoire. Seule Sophie-Charlotte, la première épouse de Frédéric Ie, qui donna son nom au château de Charlottenburg et qui, modèle d'une princesse éclairée, fut à l'origine de la fondation de l'Académie des sciences, échappe à cette règle, mais sans jamais rivaliser, dans la mémoire collective, avec la reine Louise. Il s'agit ici d'un autre registre. Formé, comme toujours, de la rencontre d'une personnalité et des circonstances, un mythe a rapidement pris corps autour de la reine Louise (1776-1810). Que la nature l'ait dotée de l'atout de la beauté n'y est pas étranger ; qu'elle ait cultivé les valeurs familiales y a certaine-ment contribué ; mais surtout sa confrontation avec Napoléon fit d'elle l'héroïne de la résistance prussienne et l'âme de la renaissance qui conduisit à la " guerre de libération " de 1813 ; sa mort avant ce terme, dans l'éclat de son âge, a encore ajouté à sa légende. Ce mythe a traversé tout le XIXe siècle et ses effets se sont manifestés jusqu'au tournant de 1933. On aurait pu le croire disparu après la naissance d'une nouvelle Allemagne des cendres de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, en parallèle au regain d'intérêt porté à la Prusse, une série de travaux en allemand consacrés à la reine Louise depuis 1989 en annonce peut-être une nouvelle vie