share_book
Envoyer cet article par e-mail

Crise et contre-transfert

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Crise et contre-transfert

Crise et contre-transfert

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Crise et contre-transfert"

« Le mouvement de ce livre est celui dun va-et-vient entre une clinique aporétique et lessai dune théorie de la crise au sens que prend ce mot, du rêve et du transfert. Un jeune enfant me demandait un jour si, quand on raconte son rêve de la nuit, ça fait quelque chose sur le visage de celui à qui on le raconte ! Et sans attendre ma réponse encore hésitante, il me dit que certainement ça change la vue. » Si lanalyste, selon Pierre Fédida, doit « devenir létranger » dans la relation analytique (Le site de létranger, Puf), comment considérer alors linévitable interaction régissant le contre-transfert, défini par Freud en 1910 comme « linfluence du patient sur ce que le médecin ressent inconsciemment » ? Comment le contre-transfert a-t-il pu être élevé par certains au rang dinstrument privilégié dobservation et de compréhension des expériences critiques vécues par les patients ? Pierre Fédida évoque dans cet ouvrage les risques liés à une telle intrusion des affects de lanalyste, tout en développant une profonde réflexion sur lévolution de la théorie psychanalytique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 320  pages
  • Dimensions :  1.8cmx12.4cmx19.0cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Quadrige Essais Débats
  • ISBN :  213057422X
  • EAN13 :  9782130574224
  • Classe Dewey :  150.195
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Fédida

Des bienfaits de la dépression. Eloge de la psychothérapie

La dépression représente un défi pour la psychanalyse. Pathologie éloignée des formes bien connues, depuis Freud, de la névrose, elle consiste en un effondrement de la vitalité psychique, en une sorte de gel des désirs, des projets, des anticipations, et plus généralement de toutes ces ...

Des bienfaits de la dépression : Eloge de la psychotérapie

La dépression représente un défi pour la psychanalyse. Pathologie éloignée des formes bien connues, depuis Freud, de la névrose, elle consiste en un effondrement de la vitalité psychique, en une sorte de gel des désirs, des projets, des anticipations, et plus généralement de toutes ces ass...

L'Absence

La psychanalyse est, par essence, une expérience de l'absence. Absence à laquelle les psychanalystes s'empressent habituellement de donner une cause : l'objet perdu. Ou bien ils la réduisent à des figures repérables la séparation, le deuil, la castration. Mais la moindre de nos " représentati...

Voir tous les livres de Pierre Fédida

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Le mouvement de ce livre est celui dun va-et-vient entre une clinique aporétique et lessai dune théorie de la crise au sens que prend ce mot, du rêve et du transfert. Un jeune enfant me demandait un jour si, quand on raconte son rêve de la nuit, ça fait quelque chose sur le visage de celui à qui on le raconte ! Et sans attendre ma réponse encore hésitante, il me dit que certainement ça change la vue. » Si lanalyste, selon Pierre Fédida, doit « devenir létranger » dans la relation analytique (Le site de létranger, Puf), comment considérer alors linévitable interaction régissant le contre-transfert, défini par Freud en 1910 comme « linfluence du patient sur ce que le médecin ressent inconsciemment » ? Comment le contre-transfert a-t-il pu être élevé par certains au rang dinstrument privilégié dobservation et de compréhension des expériences critiques vécues par les patients ? Pierre Fédida évoque dans cet ouvrage les risques liés à une telle intrusion des affects de lanalyste, tout en développant une profonde réflexion sur lévolution de la théorie psychanalytique.