share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des mystifications littéraires

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des mystifications littéraires

Des mystifications littéraires

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des mystifications littéraires"

C'est à la suite d'une discussion avec Jean-Baptiste Baronian, grand spécialiste du fantastique, comme Jacques Finné, que celui-ci envisagea l'idée d'une recherche sur les mystifications littéraires. Une longue période d'accumulation et d'incubation fut alors nécessaire à Jacques Finné, pour prendre la mesure du phénomène, aussi vieux que la littérature elle-même. Ce livre est donc le fruit de nombreuses lectures, d'une longue réflexion sur la notion même de plagiat (Histoire, définition. défense, conséquence, sociologie) et sur des cas remarquables de mystifications littéraires : apocryphes, partiels ou intégraux, les affaires Rimbaud, le journal de Jack l'Eventreur, MacPherson, Mérimée, Adoré Floupette, Khayyam, les 1001 nuits, Lovecraft, le Necrononticon. les Protocoles des Sages de Sion... etc. De la mystification involontaire (avec Khayyam) aux mystifications pour rire, des mystifications intéressées aux mystifications de haine, Jacques Finné arpente un vaste territoire, celui de la littérature, que tous, mystificateurs ou non, ont rêvé d'investir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 517  pages
  • Dimensions :  4.3cmx13.2cmx21.1cm
  • Poids : 771.1g
  • Editeur :   José Corti Editions Paru le
  • Collection : Les essais
  • ISBN :  2714310338
  • EAN13 :  9782714310330
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Finné

L'ombre tapie dans le coin et autres histoires de fantômes

Jacques Finné, dont nous avions publié une première anthologie de textes fantastiques de la période victorienne, écrits par des femmes, a réuni ici dix auteures. La parution des oeuvres d'Henry James ayant révolutionné la conception même de la ghost story, il lui semblait important par un n...

Les femmes vampires : Anthologie

La littérature et le cinéma ont souvent donné l'impression que le mythe du vampire était essentiellement masculin. De Lord Ruthven au mort vivant séducteur des romans d'Anne Rice en passant par l'immortel comte Dracula de Bram Stoker, la littérature, puis le cinéma nous ont présenté toute u...

Voir tous les livres de Jacques Finné

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C'est à la suite d'une discussion avec Jean-Baptiste Baronian, grand spécialiste du fantastique, comme Jacques Finné, que celui-ci envisagea l'idée d'une recherche sur les mystifications littéraires. Une longue période d'accumulation et d'incubation fut alors nécessaire à Jacques Finné, pour prendre la mesure du phénomène, aussi vieux que la littérature elle-même. Ce livre est donc le fruit de nombreuses lectures, d'une longue réflexion sur la notion même de plagiat (Histoire, définition. défense, conséquence, sociologie) et sur des cas remarquables de mystifications littéraires : apocryphes, partiels ou intégraux, les affaires Rimbaud, le journal de Jack l'Eventreur, MacPherson, Mérimée, Adoré Floupette, Khayyam, les 1001 nuits, Lovecraft, le Necrononticon. les Protocoles des Sages de Sion... etc. De la mystification involontaire (avec Khayyam) aux mystifications pour rire, des mystifications intéressées aux mystifications de haine, Jacques Finné arpente un vaste territoire, celui de la littérature, que tous, mystificateurs ou non, ont rêvé d'investir.