share_book
Envoyer cet article par e-mail

La clinique analytique de winnicott. De la position dépressive aux états-limites

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La clinique analytique de winnicott. De la position dépressive aux états-limites

La clinique analytique de winnicott. De la position dépressive aux états-limites

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La clinique analytique de winnicott. De la position dépressive aux états-limites"

Winnicott a construit progressivement sa théorie à partir de son expérience d'analysant et de sa clinique tant pédiatrique qu'avec des patients dits borderline. En s'appuyant sur les témoignages qu'il nous a laissés et sur ceux de quelques-uns de ses contemporains, ainsi que sur l'ensemble de ses écrits dont certains sont inédits en France, Jean-Pierre Lehmann montre comment Winnicott a édifié cette théorie en partant des questions soulevées par " la position dépressive " et son élaboration, questions qu'il n'a cessé de reprendre jusque dans ses tout derniers textes. Articulant les notions et concepts tels que régression à la dépendance, préoccupation maternelle primaire, faux self, geste spontané, holding, handling, espace et objet transitionnels, etc., et la clinique analytique qui les fonde, au contexte de la psychanalyse en Grande-Bretagne et en France, cet ouvrage va à la rencontre du mouvement créatif de Winnicott. N'ayant jamais cessé de chercher à aider ses analysants à retrouver leur spontanéité, celui-ci n'a pas craint de joindre parfois, dans sa pratique, le geste à la parole. De cette démarche s'inscrivant dans ce qu'il appelle clinique des bords, Jean-Pierre Lehmann a voulu témoigner en référence à sa propre expérience.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  2.6cmx16.0cmx23.4cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Erès Paru le
  • Collection : Transition
  • ISBN :  2749201160
  • EAN13 :  9782749201160
  • Classe Dewey :  150.195
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Lehmann

Marion Milner et Margaret Little : Actualité de leur travail avec des psychotiques

Marion Milner et Margaret Little, émules les plus proches de Winnicott, ont été les premières psychanalystes à publier la relation détaillée de cures d'adultes psychotiques, en rendant compte tant de leur cheminement et de leurs errances, que du contre-transfert qui leur a permis de mener à ...

Comprendre Winnicott

La nouvelle collection universitaire d'Armand Colin vise à aborder la pensée d'auteurs de manière pédagogique et thématique, en la replaçant dans leur contexte historique (...) --L'Histoire (décembre 2008)...

Voir tous les livres de Jean-Pierre Lehmann

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Winnicott a construit progressivement sa théorie à partir de son expérience d'analysant et de sa clinique tant pédiatrique qu'avec des patients dits borderline. En s'appuyant sur les témoignages qu'il nous a laissés et sur ceux de quelques-uns de ses contemporains, ainsi que sur l'ensemble de ses écrits dont certains sont inédits en France, Jean-Pierre Lehmann montre comment Winnicott a édifié cette théorie en partant des questions soulevées par " la position dépressive " et son élaboration, questions qu'il n'a cessé de reprendre jusque dans ses tout derniers textes. Articulant les notions et concepts tels que régression à la dépendance, préoccupation maternelle primaire, faux self, geste spontané, holding, handling, espace et objet transitionnels, etc., et la clinique analytique qui les fonde, au contexte de la psychanalyse en Grande-Bretagne et en France, cet ouvrage va à la rencontre du mouvement créatif de Winnicott. N'ayant jamais cessé de chercher à aider ses analysants à retrouver leur spontanéité, celui-ci n'a pas craint de joindre parfois, dans sa pratique, le geste à la parole. De cette démarche s'inscrivant dans ce qu'il appelle clinique des bords, Jean-Pierre Lehmann a voulu témoigner en référence à sa propre expérience.