share_book
Envoyer cet article par e-mail

Revue d'histoire de la Shoah, N° 186, janvier-juin : Spoliations en Europe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Revue d'histoire de la Shoah, N° 186, janvier-juin : Spoliations en Europe

Revue d'histoire de la Shoah, N° 186, janvier-juin : Spoliations en Europe

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Revue d'histoire de la Shoah, N° 186, janvier-juin : Spoliations en Europe"

De chapitre négligé de l'historiographie de la Shoah, les spoliations sont devenues depuis le milieu des années 1990 l'un de ceux parmi les plus étudiés. La production savante est considérable, elle concerne presque tous les pays d'Europe, générant thèses, articles, ouvrages et rapports officiels. Il est vrai que le " volet économique " de la Shoah a mobilisé un nombre important d'administrateurs, allemands ou non, pour recenser les biens, les placer sous administration provisoire, les liquider ou les vendre. Les procédures ont été multiples, variables selon les pays, les types de biens, les propriétaires spoliés, allant de la mobilisation bureaucratique complexe et " moderne " au vol pur et simple. Ce numéro de la Revue d'histoire de la Shoah expose les éléments les plus importants de cette production intellectuelle récente. Ces recherches ont été développées dans un contexte bien particulier, puisqu'elles ont pour la plupart, et dans un premier temps, été commanditées par des organismes qui, hors du champ universitaire, répondaient à des demandes politiques et mémorielles tandis que se multipliaient les procès en Europe et aux Etats-Unis. Un choix des travaux les plus significatifs est proposé ici, qui entend montrer la diversité des procédures, balayer l'Europe d'est en ouest et du nord au sud en traitant de l'ensemble des types de biens spoliés. Les auteurs viennent de près de dix pays différents. Ces travaux sont présentés pour la première fois en français.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 508  pages
  • Dimensions :  3.6cmx15.2cmx24.0cm
  • Poids : 839.1g
  • Editeur :   Centre De Documentation Juive Contemporaine Paru le
  • Collection : C-LEVY AUT.DIFF
  • ISBN :  295244093X
  • EAN13 :  9782952440936
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Bensoussan

Revue d'histoire de la Shoah, N° 191, Juillet-Déce : La Shoah dans la littérature nord-américaine

La multiplication des lieux mémoriels érigés sur le territoire des Etats-Unis dans les récentes décennies a fait du génocide des Juifs une " douleur américaine ". L'oeuvre de mémoire y semble désormais assumée par les espaces commémoratifs et les filières universitaires spécialisées. L...

Histoire de la Shoah

Entre 1939 et 1945, l'Allemagne nazie, secondée par de nombreuses complicités, a assassiné entre 5 et 6 millions de Juifs européens dans le silence quasi complet du monde. Telle est la réalité brute du génocide juif, la Shoah. La décision de « faire disparaître » le peuple juif de la ter...

Histoire de la Shoah

L'étude historienne de la Shoah met en avant la préparation administrative et technique du meurtre de masse. Le crime a été perpétré par une société tout entière. Par ses racines, par ses exécutants, par la géographie même du massacre, la destruction des Juifs d'Europe ne relève pas de ...

Voir tous les livres de Georges Bensoussan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

De chapitre négligé de l'historiographie de la Shoah, les spoliations sont devenues depuis le milieu des années 1990 l'un de ceux parmi les plus étudiés. La production savante est considérable, elle concerne presque tous les pays d'Europe, générant thèses, articles, ouvrages et rapports officiels. Il est vrai que le " volet économique " de la Shoah a mobilisé un nombre important d'administrateurs, allemands ou non, pour recenser les biens, les placer sous administration provisoire, les liquider ou les vendre. Les procédures ont été multiples, variables selon les pays, les types de biens, les propriétaires spoliés, allant de la mobilisation bureaucratique complexe et " moderne " au vol pur et simple. Ce numéro de la Revue d'histoire de la Shoah expose les éléments les plus importants de cette production intellectuelle récente. Ces recherches ont été développées dans un contexte bien particulier, puisqu'elles ont pour la plupart, et dans un premier temps, été commanditées par des organismes qui, hors du champ universitaire, répondaient à des demandes politiques et mémorielles tandis que se multipliaient les procès en Europe et aux Etats-Unis. Un choix des travaux les plus significatifs est proposé ici, qui entend montrer la diversité des procédures, balayer l'Europe d'est en ouest et du nord au sud en traitant de l'ensemble des types de biens spoliés. Les auteurs viennent de près de dix pays différents. Ces travaux sont présentés pour la première fois en français.