share_book
Envoyer cet article par e-mail

A l'ombre de la tour de Babel : Nouvelles méditations au désert

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
A l'ombre de la tour de Babel : Nouvelles méditations au désert

A l'ombre de la tour de Babel : Nouvelles méditations au désert

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "A l'ombre de la tour de Babel : Nouvelles méditations au désert"

    Ce livre reprend la construction choisie pour Vanité des vanités, qui avait été plébiscitée par le public : alternance entre réflexion biblique et récits de la palmeraie où vit l'auteur, les récits se présentant chacun comme un écho secondaire à la réflexion théologique. Dans l'Ancien Testament, le récit de la Tour de Babel fait partie des plus courts (9 versets) mais aussi des plus fondamentaux au même titre que la Création ou le Sacrifice d'Abraham. En répondant aux deux questions majeures qui parcourent en permanence le texte sacré, l'une renvoyant à l'autre – « qui est Dieu ? » et « qu'est-ce qu'être homme ? » – Daniel Duigou développe deux thèmes concernant l'existentiel de l'homme : le risque d'enfermement (les hommes de Babel ont voulu un monde clos parlant une même langue) et l'inévitable inachèvement d'une histoire d'homme (ils ont cru pouvoir atteindre grâce à leur Tour une perfection céleste).

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 300  pages
    • Dimensions :  3.0cmx12.6cmx18.8cm
    • Poids : 299.4g
    • Editeur :   Albin Michel Paru le
    • Collection : SPIRITUALITE
    • ISBN :  2226240799
    • EAN13 :  9782226240798

    D'autres livres de Daniel Duigou

    Journaliste, psy et prêtre

    Trois fonctions pour un même credo : comprendre le monde pour changer l'homme et la société. Enfant, Daniel Duigou était dyslexique. Ce n'est dons pas un hasard si, plus tard, il a choisi trois fonctions ayant toutes à voir le verbe : le journaliste interroge ceux qui font l'actualité pour que...

    Naître à soi-même : Les Evangiles à la lumière de la psychanalyse

    Jésus n'avait pas lu Freud. Et pourtant, ses paroles visent ce que le fondateur de la psychanalyse n'a jamais cessé d'interroger : la naissance d'un individu dans sa liberté et son désir d'exister. Jésus appelle l'homme à naître à lui-même. Cette naissance est l'acceptation de " l'autre " d...

    Vanités des vanités... Méditations au désert

    Il a quitté son appartement, a abandonné ses habitudes parisiennes, a dit adieu à ses amis et à ses anciennes fonctions journaliste de télévision, psychologue-psychanalyste. Il demeurera prêtre car ce n'est pas une fonction mais un sacrement, qu'il a d'ailleurs reçu tardivement, à cinquante...

    Voir tous les livres de Daniel Duigou

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Ce livre reprend la construction choisie pour Vanité des vanités, qui avait été plébiscitée par le public : alternance entre réflexion biblique et récits de la palmeraie où vit l'auteur, les récits se présentant chacun comme un écho secondaire à la réflexion théologique. Dans l'Ancien Testament, le récit de la Tour de Babel fait partie des plus courts (9 versets) mais aussi des plus fondamentaux au même titre que la Création ou le Sacrifice d'Abraham. En répondant aux deux questions majeures qui parcourent en permanence le texte sacré, l'une renvoyant à l'autre – « qui est Dieu ? » et « qu'est-ce qu'être homme ? » – Daniel Duigou développe deux thèmes concernant l'existentiel de l'homme : le risque d'enfermement (les hommes de Babel ont voulu un monde clos parlant une même langue) et l'inévitable inachèvement d'une histoire d'homme (ils ont cru pouvoir atteindre grâce à leur Tour une perfection céleste).