share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les pensées

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les pensées

Les pensées

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les pensées"

    "Il y a vraiment des gens insupportables : ils ont tout pour être malheureux et ils ne le sont pas." "Quand je m'ennuie, je me fais un chèque." "J'ai arrêté d'envoyer des vieux habits à l'abbé Pierre... IL NE LES MET JAMAIS!" La vie serait bien triste si l'on n'avait pas le Pop Club et son José Artur. Il a convoqué la terre entière à son micro nocturne et chacun, en sa présence, devient plus intelligent et plus talentueux. Ce noctambule impénitent a noté, au fil des années, avec cet humour que l'intelligence rend féroce, des remarques, réflexions, considérations en tous genres qu'il nous livre aujourd'hui : "Je me suis marié une fois à l'église, deux fois à la mairie, le reste à la sauvette.". Elle était près de ses sous et moi encore plus près des siens." José Artur nous affirme que son chien Fouillis l'a beaucoup aidé dans cette tâche. Mais parce que le chien, lui, est modeste, c'est son maître qui s'exprime ici avec un égal "mordant". --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 181  pages
    • Dimensions :  1.8cmx13.6cmx19.8cm
    • Poids : 240.4g
    • Editeur :   Le Cherche-Midi Editeur Paru le
    • Collection : Les pensées
    • ISBN :  2862743143
    • EAN13 :  9782862743141
    • Classe Dewey :  848
    • Langue : Français

    D'autres livres de André Frossard

    N'ayez pas peur ! : André Frossard dialogue avec Jean-Paul II

    "Le jour de son avènement, lorsqu'il apparut sur les marches de Saint-Pierre et que ses premières paroles, "N'ayez pas peur: résonnèrent sur la place, à l'instant tout le monde comprit que quelque chose avait bougé dans le Ciel et que Dieu nous envoyait un témoin. C'est en pensant à l'angois...

    Dieu existe, je l'ai rencontré

    André Frossard est le fils de L.O. Frossard, journaliste et homme politique de la IIIe République et qui fut, à 31 ans, le premier secrétaire général du parti communiste français. Sa grand-mère paternelle était juive, et son village de l'est le seul village de France où il y avait une syna...

    Voir tous les livres de André Frossard

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    "Il y a vraiment des gens insupportables : ils ont tout pour être malheureux et ils ne le sont pas." "Quand je m'ennuie, je me fais un chèque." "J'ai arrêté d'envoyer des vieux habits à l'abbé Pierre... IL NE LES MET JAMAIS!" La vie serait bien triste si l'on n'avait pas le Pop Club et son José Artur. Il a convoqué la terre entière à son micro nocturne et chacun, en sa présence, devient plus intelligent et plus talentueux. Ce noctambule impénitent a noté, au fil des années, avec cet humour que l'intelligence rend féroce, des remarques, réflexions, considérations en tous genres qu'il nous livre aujourd'hui : "Je me suis marié une fois à l'église, deux fois à la mairie, le reste à la sauvette.". Elle était près de ses sous et moi encore plus près des siens." José Artur nous affirme que son chien Fouillis l'a beaucoup aidé dans cette tâche. Mais parce que le chien, lui, est modeste, c'est son maître qui s'exprime ici avec un égal "mordant". --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.