share_book
Envoyer cet article par e-mail

Toxicomanie féminine : Du traumatisme sexuel à l'amour de transfert

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Toxicomanie féminine : Du traumatisme sexuel à l'amour de transfert

Toxicomanie féminine : Du traumatisme sexuel à l'amour de transfert

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Toxicomanie féminine : Du traumatisme sexuel à l'amour de transfert"

    Qu'en est-il de la toxicomanie au féminin et de sa logique passionnelle dans son rapport au traumatisme ? Au moment même où la psychiatrie se fabrique une sous-spécialité médicale avec la notion d'addiction qui uniformise, normalise en arasant les différences, ce travail réintroduit la différence entre hommes et femmes, que la passion de la drogue tend à abolir. La réflexion de l'auteur s'étaye sur une pratique de dix-huit ans comme psychologue clinicien auprès d'une population de toxicomanes dans un Centre spécialisé de soins en toxicomanie (CCST). L'anamnèse de nombreuses femmes toxicomanes révèle la fréquence de traumatismes sexuels subis dans l'enfance ou l'adolescence. Le recours à la drogue ici a pour fonction de se soustraire au souvenir de l'événement traumatique. L'évocation de ces histoires traumatiques dans le cadre du travail psychothérapeutique s'effectue le plus souvent sur un mode passionnel. L'auteur montre à partir d'exemples cliniques que sous le couvert du transfert peut se dévoiler une passion : amoureuse, haineuse, véritable toxicomanie d'objet qui vient se substituer à la passion du toxique. Ces passions de transfert sont de véritables constructions qui ont une fonction de suppléance. Elles dévoilent un positionnement spécifique des femmes toxicomanes quant à la question de l'être dans son rapport à l'objet : un défaut de reconnaissance radicale et un défaut de travail de deuil.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 255  pages
    • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx16.8cm
    • Poids : 199.6g
    • Editeur :   Erès Paru le
    • Collection : Le Carnet psy
    • ISBN :  274920688X
    • EAN13 :  9782749206882
    • Classe Dewey :  155.232
    • Langue : Français

    D'autres livres de Olivier Thomas

    Exercices & Qcm de Chimie Organique UE1

    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants en Première Année Commune aux Études de Santé mais aussi aux étudiants de licence en sciences du vivant ou physique-chimie. Il propose des exercices corrigés couvrant l'ensemble du programme de chimie organique de la PACES et permet d'appréhender le [.....

    Bases de comptabilité et finance

    Etudiants en licence et master STAPS (L3-M1). Etudiants en formation d'éducateur sportif. Etudiants des filières Management du sport. Professionnels du sport. Acquérir le langage comptable. Comprendre le rôle de la comptabilité dans la gestion d'une entreprise. Dresser et analyser un bilan et u...

    Arvandor, tome 3

    Depuis six mois, Duncan et Hornitos écument tout Kalidonia à la recherche de Balchimaner... et sans résultat. Un gars qui ressemble à un cadavre en putréfaction, ça devrait pourtant se remarquer !Quant à Alysia, elle est pour le moment restée au petit village forestier de Kermès. Proche de ...

    Voir tous les livres de Olivier Thomas

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Qu'en est-il de la toxicomanie au féminin et de sa logique passionnelle dans son rapport au traumatisme ? Au moment même où la psychiatrie se fabrique une sous-spécialité médicale avec la notion d'addiction qui uniformise, normalise en arasant les différences, ce travail réintroduit la différence entre hommes et femmes, que la passion de la drogue tend à abolir. La réflexion de l'auteur s'étaye sur une pratique de dix-huit ans comme psychologue clinicien auprès d'une population de toxicomanes dans un Centre spécialisé de soins en toxicomanie (CCST). L'anamnèse de nombreuses femmes toxicomanes révèle la fréquence de traumatismes sexuels subis dans l'enfance ou l'adolescence. Le recours à la drogue ici a pour fonction de se soustraire au souvenir de l'événement traumatique. L'évocation de ces histoires traumatiques dans le cadre du travail psychothérapeutique s'effectue le plus souvent sur un mode passionnel. L'auteur montre à partir d'exemples cliniques que sous le couvert du transfert peut se dévoiler une passion : amoureuse, haineuse, véritable toxicomanie d'objet qui vient se substituer à la passion du toxique. Ces passions de transfert sont de véritables constructions qui ont une fonction de suppléance. Elles dévoilent un positionnement spécifique des femmes toxicomanes quant à la question de l'être dans son rapport à l'objet : un défaut de reconnaissance radicale et un défaut de travail de deuil.