share_book
Envoyer cet article par e-mail

Y revenir

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Y revenir

Y revenir

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Y revenir"

Y revenir est un récit dans lequel Dominique Ané sonde la relation qu’il entretient avec sa ville natale : Provins (Seine-et-Marne), où il a vécu son enfance et son adolescence.  Il tente de comprendre pourquoi ce lieu, par-delà les années, ne cesse de le hanter tout en le confrontant à un sentiment double : attirance et répulsion pour la ville fortifiée, « imbue de son passé », « cernée de champs de betteraves », d’où suintent l’ennui et une sensation de bout du monde. Comme l’écrit Dominique Ané, « la plaine désole et isole », mais elle est peut-être à l’origine de la mélancolie qui fait le style si particulier de ses chansons et de son univers musical.  Le récit, une succession de sensations, d’images, de portraits, de faits qui ont marqué l’enfant et l’adolescent, révèle l’intégration difficile d’une famille communiste venue des montagnes de l’Ariège et l’expérience de l’enfant unique confronté à sa fragilité et à la singularité du monde qui est le sien. C’est avec l’apprentissage du chant, de la voix et de la musique que l’adolescent va trouver sa place et exister enfin, loin de toutes les peurs. Puis la rencontre avec Vincent, l’ami par qui tout arrive, et la création de son premier groupe vont décider de l’avenir du jeune Dominique.  Y revenir, c’est un voyage accompli à rebours, c’est ausculter, plus de vingt ans après, les lieux, les êtres rencontrés, les sentiments éprouvés, une ville à laquelle le musicien a consacré deux chansons, Rue des marais et Les terres brunes. Pour dénouer le fil, il fallait un vrai retour à Provins. Ce livre est aussi le récit d’un concert donné en mars 2011 au pied des remparts et qui réserva à l’auteur d’étranges surprises et quelques révélations, confirmant que la mémoire et le lien à l’enfance sont l’endroit de curieux paradoxes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 96  pages
  • Dimensions :  1.2cmx12.0cmx18.4cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • Collection : La Forêt
  • ISBN :  2234071771
  • EAN13 :  9782234071773

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Y revenir est un récit dans lequel Dominique Ané sonde la relation qu’il entretient avec sa ville natale : Provins (Seine-et-Marne), où il a vécu son enfance et son adolescence.  Il tente de comprendre pourquoi ce lieu, par-delà les années, ne cesse de le hanter tout en le confrontant à un sentiment double : attirance et répulsion pour la ville fortifiée, « imbue de son passé », « cernée de champs de betteraves », d’où suintent l’ennui et une sensation de bout du monde. Comme l’écrit Dominique Ané, « la plaine désole et isole », mais elle est peut-être à l’origine de la mélancolie qui fait le style si particulier de ses chansons et de son univers musical.  Le récit, une succession de sensations, d’images, de portraits, de faits qui ont marqué l’enfant et l’adolescent, révèle l’intégration difficile d’une famille communiste venue des montagnes de l’Ariège et l’expérience de l’enfant unique confronté à sa fragilité et à la singularité du monde qui est le sien. C’est avec l’apprentissage du chant, de la voix et de la musique que l’adolescent va trouver sa place et exister enfin, loin de toutes les peurs. Puis la rencontre avec Vincent, l’ami par qui tout arrive, et la création de son premier groupe vont décider de l’avenir du jeune Dominique.  Y revenir, c’est un voyage accompli à rebours, c’est ausculter, plus de vingt ans après, les lieux, les êtres rencontrés, les sentiments éprouvés, une ville à laquelle le musicien a consacré deux chansons, Rue des marais et Les terres brunes. Pour dénouer le fil, il fallait un vrai retour à Provins. Ce livre est aussi le récit d’un concert donné en mars 2011 au pied des remparts et qui réserva à l’auteur d’étranges surprises et quelques révélations, confirmant que la mémoire et le lien à l’enfance sont l’endroit de curieux paradoxes.