share_book
Envoyer cet article par e-mail

Français je vous ai tant aimés. L'impossible intégration ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Français je vous ai tant aimés. L'impossible intégration ?

Français je vous ai tant aimés. L'impossible intégration ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Français je vous ai tant aimés. L'impossible intégration ?"

    A 7 ans, Mai Lam Nguyen-Conan est arrivée en France avec sa famille en tant que réfugiée politique. Comme bon nombre de Vietnamiens, elle incarne le modèle d intégration à la française, « la bonne élève » que l on distingue, et qui n oublie pas de remercier la France. Pour se fondre dans la masse, elle s est appliquée à raboter toutes les saillances trop ethniques. Mais le débat sur l identité nationale, l emploi de l expression « Français de souche », les dérapages récurrents des politiques ont déclenché en elle un malaise, la renvoyant encore et toujours à sa différence et à ce parcours semé d obstacles, dont les règles souvent édictées par d autres sont sans cesse modifiées. Tout est revenu... Tout ce qui était de l ordre du refoulé... violemment... cette si belle intégration, si réussie, et ce qu elle masque... Les souvenirs de l affront au quotidien, la nécessité de paraître ce que l on n est pas, l oubli même de ce que l on était à peine, la peur d être rejeté ou montré du doigt, le sourire toujours prêt et ce « pardon, excusez-moi », toujours dégainé, la tête baissée... Pour raconter son histoire, la construction complexe de son identité plurielle, Mai Lam, comme Nathalie Sarraute dans Enfance, s adresse à un double qu elle tutoie et qui la rudoie : Ne commence pas à vouloir faire tant de bruit... C est normal que ce soit à toi de faire des efforts ! Un très beau récit introspectif qui pose la question de « l impossible intégration », impossible quand le discours emprunte à l amour ses illusions. Je les ai trop aimés, ces Français, et sûrement mal aimés... Était-ce de l amour, cette soumission ?

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 128  pages
    • Dimensions :  1.2cmx13.0cmx20.4cm
    • Poids : 140.6g
    • Editeur :   Michalon Paru le
    • Collection : Récit
    • ISBN :  2841866548
    • EAN13 :  9782841866540
    • Langue : Français

    D'autres livres de Mai Lam NGUYEN-CONAN

    Le marché de l'ethnique, un modèle d'intégration ?

    La France, au nom des valeurs républicaines, se retient de parler du marché de l'ethnique. Pourtant en pleine crise économique, la diversité ethnique est apparue comme une voie de salut pour les industries françaises. C'est à Jérusalem que Mai Lam Nguyen-Conan a découvert cette pratique qui ...

    Voir tous les livres de Mai Lam NGUYEN-CONAN

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    A 7 ans, Mai Lam Nguyen-Conan est arrivée en France avec sa famille en tant que réfugiée politique. Comme bon nombre de Vietnamiens, elle incarne le modèle d intégration à la française, « la bonne élève » que l on distingue, et qui n oublie pas de remercier la France. Pour se fondre dans la masse, elle s est appliquée à raboter toutes les saillances trop ethniques. Mais le débat sur l identité nationale, l emploi de l expression « Français de souche », les dérapages récurrents des politiques ont déclenché en elle un malaise, la renvoyant encore et toujours à sa différence et à ce parcours semé d obstacles, dont les règles souvent édictées par d autres sont sans cesse modifiées. Tout est revenu... Tout ce qui était de l ordre du refoulé... violemment... cette si belle intégration, si réussie, et ce qu elle masque... Les souvenirs de l affront au quotidien, la nécessité de paraître ce que l on n est pas, l oubli même de ce que l on était à peine, la peur d être rejeté ou montré du doigt, le sourire toujours prêt et ce « pardon, excusez-moi », toujours dégainé, la tête baissée... Pour raconter son histoire, la construction complexe de son identité plurielle, Mai Lam, comme Nathalie Sarraute dans Enfance, s adresse à un double qu elle tutoie et qui la rudoie : Ne commence pas à vouloir faire tant de bruit... C est normal que ce soit à toi de faire des efforts ! Un très beau récit introspectif qui pose la question de « l impossible intégration », impossible quand le discours emprunte à l amour ses illusions. Je les ai trop aimés, ces Français, et sûrement mal aimés... Était-ce de l amour, cette soumission ?