share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Homme du bord extérieur

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Homme du bord extérieur

L'Homme du bord extérieur

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Homme du bord extérieur"

"À mon humble avis, Laurence d'Arabie est le paradigme de l'homme du bord extérieur. Le bord extérieur, c'est cet endroit imprécis où il n'y de place que pour un seul homme. Ce n'est pas un côté, ce n'est pas l'autre, ce n'est pas telle idéologie, ni telle autre. C'est tout simplement, le bord extérieur. Et choisir son bord extérieur, c'est choisir la plus euphorisante des solitudes. Tout à coup, tous les noeuds peuvent se défaire, et toutes les serrures cèdent sous la poussée irrésistible d'aventuriers solitaires brandissant leur propre drapeau. C'est mon grand-père Baptiste. C'est Corto Maltese. C'est moi, Lucas Chevieux, chef du commando Général Cabrera, à l'heure actuelle en train de remplir à Paris, France, la plus secrète des missions..." Rodrigo Fresán aime les livres qui vont "de A à B en passant par Z" et, dans le désordre, le rock, Bioy Casares, Borges, Vonnegut, Tim Burton, Cortázar, Capra et Hooper. Dans L'homme du bord extérieur, entre Buenos Aires, Londres et ailleurs, il fait un portrait, brillant, grinçant et drôle de l'Argentine des années quatre-vingt-dix.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 224  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx22.0cm
  • Poids : 335.7g
  • Editeur :   Autrement Paru le
  • Collection : Littératures
  • ISBN :  2862608947
  • EAN13 :  9782862608945
  • Classe Dewey :  863
  • Langue : Français

D'autres livres de Rodrigo Fresan

Le fond du ciel

A New York, par une nuit d'hiver, deux jeunes garçons passionnés de science-fiction construisent une planète de neige pour une jeune fille extraordinairement belle qui les regarde derrière sa fenêtre. Le souvenir de ce moment d'amour absolu les maintiendra unis alors que leurs routes se [......

Les jardins de Kensington

Une nuit, Peter Hook, auteur de livres pour enfants, raconte à un petit garçon l'histoire de sir James Matthew Barrie, auteur de Peter Pan. Il évoque le Londres de l'ère victorienne, la jeunesse de Barrie marquée par la mort de son frère et sa relation avec les enfants Llewelyn Davies, modèle...

Vies de saints

Trente-trois ans se sont écoulés depuis l'inauguration du IIIe millénaire. À peine élu, le nouveau souverain pontif Jésus II (le cardinal Mariano Magdaleno Mantra, fils d'une puissante famille de l'apocalyptique district fédéral de Mexico) est assassiné à l'intérieur même du conclave. Et...

Voir tous les livres de Rodrigo Fresan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"À mon humble avis, Laurence d'Arabie est le paradigme de l'homme du bord extérieur. Le bord extérieur, c'est cet endroit imprécis où il n'y de place que pour un seul homme. Ce n'est pas un côté, ce n'est pas l'autre, ce n'est pas telle idéologie, ni telle autre. C'est tout simplement, le bord extérieur. Et choisir son bord extérieur, c'est choisir la plus euphorisante des solitudes. Tout à coup, tous les noeuds peuvent se défaire, et toutes les serrures cèdent sous la poussée irrésistible d'aventuriers solitaires brandissant leur propre drapeau. C'est mon grand-père Baptiste. C'est Corto Maltese. C'est moi, Lucas Chevieux, chef du commando Général Cabrera, à l'heure actuelle en train de remplir à Paris, France, la plus secrète des missions..." Rodrigo Fresán aime les livres qui vont "de A à B en passant par Z" et, dans le désordre, le rock, Bioy Casares, Borges, Vonnegut, Tim Burton, Cortázar, Capra et Hooper. Dans L'homme du bord extérieur, entre Buenos Aires, Londres et ailleurs, il fait un portrait, brillant, grinçant et drôle de l'Argentine des années quatre-vingt-dix.