share_book
Envoyer cet article par e-mail

Paula Spencer

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Paula Spencer

Paula Spencer

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Paula Spencer"

Quel bonheur de retrouver Paula Spencer ! Nous l'avions rencontrée dans La femme qui se cognait dans les portes, elle avait alors trente-neuf ans, venait de perdre son mari, une brute qui la maltraitait, elle était alcoolique et tentait vaille que vaille de s'occuper de ses enfants. Ce nouveau roman commence la veille des quarante-huit ans de Paula, en juin 2004. Elle n'a pas touché à l'alcool depuis quatre mois et cinq jours. Pendant une année, son combat pour décrocher définitivement va nous tenir en haleine. Nous sommes plongés dans un roman policier où le coupable, l'alcool, et la victime, Paula, forment un couple complexe. L'alcool est un despote fascinant et repoussant qui régit tout : le temps, les corps, les relations et les sentiments. Le ventre crispé, le coeur battant, nous avons envie d'encourager Paula quand elle est près de succomber au monstre. Car la lutte qu'elle mène est universelle : c'est celle de la réconciliation, avec soi-même et avec les autres. En renonçant à l'alcool, Paula se retrouve face à la réalité ; sans l'ébriété pour la protéger, elle ne peut compter que sur elle-même. S'appuyant sur les petits bonheurs quotidiens et les grandes douleurs du passé, Paula redevient lentement une femme libre et digne. Au fil des mois, livrant avec humour et rage une guerre sans merci à son tyran intérieur, elle reconquiert ses enfants : Jack, quatorze ans, qui peu à peu reprend confiance en sa mère ; Nicola, qui perd lentement son attitude trop protectrice ; John-Paul, héroïnomane qui a fui la maison et qui revient, désintoxiqué ; enfin Leanne, la plus fragile, véritable miroir de tout ce que fut Paula et qui est à son tour touchée par l'alcoolisme. Insensiblement, le combat de Paula pour affronter son passé et recouvrer son identité apparaît comme celui de l'Irlande. L'Irlande lourde de son passé qui, pour renaître, doit lutter contre la trace des guerres qui ont marqué son histoire, contre une forme tragique d'autocomplaisance et contre le mépris de soi.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 306  pages
  • Dimensions :  3.2cmx13.6cmx21.0cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : Pavillons
  • ISBN :  2221115708
  • EAN13 :  9782221115701
  • Langue : Français

D'autres livres de Roddy Doyle

Paddy Clarke ha ha ha

Dublin à la fin des années 60. Paddy Clarke est un garnement de dix ans à l'imagination débordante qui n'adore rien tant que de jouer des tours pendables à ceux qui l'entourent. Il rêve de devenir missionnaire, adore les Indiens, résiste aux coups durs mais a le coeur fendu quand ses parents ...

Paddy Clarke Ha Ha Ha

Il est la terreur de l'école municipale de Barrytown, un quartier sordide à la périphérie de Dublin dans les années 1960. Son nom Paddy Clarke. Fan de Geronimo, ce gamin occupe son temps à imaginer les pires tours. Mais le garnement a un secret. Chez les Clarke, l'heure n'est pas à la concord...

Paddy Clarke ha ha ha: Roman

Dublin à la fin des années 60. Paddy Clarke est un garnement de dix ans à l'imagination débordante qui n'adore rien tant que de jouer des tours pendables à ceux qui l'entourent. Il rêve de devenir missionnaire, adore les Indiens, résiste aux coups durs mais a le coeur fendu quand ses parents ...

Paddy Clarke, ha ha ha

Dublin à la fin des années 60. Paddy Clarke est un garnement de dix ans à l'imagination débordante qui n'adore rien tant que de jouer des tours pendables à ceux qui l'entourent. Il rêve de devenir missionnaire, adore les Indiens, résiste aux coups durs mais a le coeur fendu quand ses parents ...

Voir tous les livres de Roddy Doyle

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Quel bonheur de retrouver Paula Spencer ! Nous l'avions rencontrée dans La femme qui se cognait dans les portes, elle avait alors trente-neuf ans, venait de perdre son mari, une brute qui la maltraitait, elle était alcoolique et tentait vaille que vaille de s'occuper de ses enfants. Ce nouveau roman commence la veille des quarante-huit ans de Paula, en juin 2004. Elle n'a pas touché à l'alcool depuis quatre mois et cinq jours. Pendant une année, son combat pour décrocher définitivement va nous tenir en haleine. Nous sommes plongés dans un roman policier où le coupable, l'alcool, et la victime, Paula, forment un couple complexe. L'alcool est un despote fascinant et repoussant qui régit tout : le temps, les corps, les relations et les sentiments. Le ventre crispé, le coeur battant, nous avons envie d'encourager Paula quand elle est près de succomber au monstre. Car la lutte qu'elle mène est universelle : c'est celle de la réconciliation, avec soi-même et avec les autres. En renonçant à l'alcool, Paula se retrouve face à la réalité ; sans l'ébriété pour la protéger, elle ne peut compter que sur elle-même. S'appuyant sur les petits bonheurs quotidiens et les grandes douleurs du passé, Paula redevient lentement une femme libre et digne. Au fil des mois, livrant avec humour et rage une guerre sans merci à son tyran intérieur, elle reconquiert ses enfants : Jack, quatorze ans, qui peu à peu reprend confiance en sa mère ; Nicola, qui perd lentement son attitude trop protectrice ; John-Paul, héroïnomane qui a fui la maison et qui revient, désintoxiqué ; enfin Leanne, la plus fragile, véritable miroir de tout ce que fut Paula et qui est à son tour touchée par l'alcoolisme. Insensiblement, le combat de Paula pour affronter son passé et recouvrer son identité apparaît comme celui de l'Irlande. L'Irlande lourde de son passé qui, pour renaître, doit lutter contre la trace des guerres qui ont marqué son histoire, contre une forme tragique d'autocomplaisance et contre le mépris de soi.