share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les aventures de Joseph Grimaldi

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les aventures de Joseph Grimaldi

Les aventures de Joseph Grimaldi

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les aventures de Joseph Grimaldi"

    Voici un ouvrage de Dickens à peu près ignoré en France, qui fut partiellement traduit en 1951, dans une édition confidentielle, aujourd'hui épuisée et introuvable (Éditions du Globe, traduction du trapéziste Zemganno). L'histoire de ce manuscrit est assez surprenante, et c'est par un curieux détour que Dickens en devint l'auteur officiel : Le clown Grimaldi employa l'année qui précéda sa mort à rédiger l'histoire complète de sa vie, puis confia le volumineux manuscrit à un ami, qui s'appliqua à le condenser avant de le présenter à un premier éditeur. Celui-ci, profitant de la liberté que lui rendait la mort de l'auteur, les porta immédiatement à Charles Dickens. Charles Dickens, en 1838, n'avait que vingt-cinq ans, mais sous le pseudonyme de « Boz » était déjà un auteur chéri du public. Les Sketches, publiés dans les journaux et magazines dont ils avaient fait le succès, les Pickwick Papers, si promptement populaires, avaient assis en trois ou quatre ans sa réputation. Le propriétaire des Mémoires de Grimaldi eut donc toutes les raisons de penser qu'il en tirerait un excellent parti si Dickens les remaniait entièrement en y déployant sa simplicité un peu narquoise, sa bonhomie rusée, sa profonde connaissance des moeurs vulgaires, de l'argot populaire et des excentricités mal famées. Dickens, de son côté, sentit que c'était là pour sa plume un heureux sujet, et qu'elle ne dérogerait pas en s'associant aux souvenirs d'un clown, il est vrai, mais d'un clown comme on n'en avait guère vu jusqu'alors. La vie du grand Joe, son aventureuse carrière, nous livre en effet quelques-uns des plus curieux aspects des moeurs britanniques, de la vie de ses théâtres et de ses bas-fonds. Le hasard, en semant bien des incidents étranges, des rencontres dramatiques, des péripéties bizarres dans l'existence de ce comédien, semble s'être complu à lui faire un sort extraordinaire, et à le désigner ainsi doublement à l'attention des biographes. Et par bien des aspects, Dickens vit sans doute en cet enfant prodige et en cet artiste au coeur pur une sorte de double de lui-même.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 375  pages
    • Dimensions :  3.4cmx13.8cmx22.4cm
    • Poids : 499.0g
    • Editeur :   Editions Nil Paru le
    • ISBN :  2841115550
    • EAN13 :  9782841115556
    • Langue : Français

    D'autres livres de Charles Dickens

    Les aventures d'Olivier Twist

    Olivier Twist et ses camarades supportèrent la torture d'une lente inanition trois mois durant : à la fin, ils devinrent... si enragés de faim, que l'un d'eux... laissa entendre d'un air sombre à ses compagnons qu'à moins de recevoir une écuellée supplémentaire per diem, il craignait bien ...

    Prix : 83 DH
    Les aventures d'Oliver Twist

    Oliver Twist (1838) est un feuilleton criminel d'une noirceur concentrée. Un angélique orphelin échappe aux sévices que les institutions charitables de l'Angleterre victorienne réservent aux enfants abandonnés pour tomber dans les plus fangeux cloaques des bas-fonds londoniens. L'apprentissage...

    Prix : 89 DH

    Oliver Twist

    Sujet : Oliver Twist, un jeune orphelin, s'enfuit de chez le croque-mort auquel l'hospice l'a confié et gagne Londres. A peine arrivé, il est récupéré par une bande de jeunes voleurs qui l'initient à leur "métier"... Commentaire : Cette nouvelle adaptation d'Oliver Twist d'après l'oeuvre ori...

    Prix : 20 DH
    Un chant de Noël en prose

    Sujet : Ebenezer Scrooge est un vieillard acariâtre et avare qui fait fuir tout le monde. Le soir de Noël, son neveu vient le convier à festoyer chez lui mais il refuse l'invitation en qualifiant ces manifestations de joie de « sornettes et balivernes ! ». Quelle ne sera pas sa surprise [......

    Prix : 65 DH

    Voir tous les livres de Charles Dickens

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Voici un ouvrage de Dickens à peu près ignoré en France, qui fut partiellement traduit en 1951, dans une édition confidentielle, aujourd'hui épuisée et introuvable (Éditions du Globe, traduction du trapéziste Zemganno). L'histoire de ce manuscrit est assez surprenante, et c'est par un curieux détour que Dickens en devint l'auteur officiel : Le clown Grimaldi employa l'année qui précéda sa mort à rédiger l'histoire complète de sa vie, puis confia le volumineux manuscrit à un ami, qui s'appliqua à le condenser avant de le présenter à un premier éditeur. Celui-ci, profitant de la liberté que lui rendait la mort de l'auteur, les porta immédiatement à Charles Dickens. Charles Dickens, en 1838, n'avait que vingt-cinq ans, mais sous le pseudonyme de « Boz » était déjà un auteur chéri du public. Les Sketches, publiés dans les journaux et magazines dont ils avaient fait le succès, les Pickwick Papers, si promptement populaires, avaient assis en trois ou quatre ans sa réputation. Le propriétaire des Mémoires de Grimaldi eut donc toutes les raisons de penser qu'il en tirerait un excellent parti si Dickens les remaniait entièrement en y déployant sa simplicité un peu narquoise, sa bonhomie rusée, sa profonde connaissance des moeurs vulgaires, de l'argot populaire et des excentricités mal famées. Dickens, de son côté, sentit que c'était là pour sa plume un heureux sujet, et qu'elle ne dérogerait pas en s'associant aux souvenirs d'un clown, il est vrai, mais d'un clown comme on n'en avait guère vu jusqu'alors. La vie du grand Joe, son aventureuse carrière, nous livre en effet quelques-uns des plus curieux aspects des moeurs britanniques, de la vie de ses théâtres et de ses bas-fonds. Le hasard, en semant bien des incidents étranges, des rencontres dramatiques, des péripéties bizarres dans l'existence de ce comédien, semble s'être complu à lui faire un sort extraordinaire, et à le désigner ainsi doublement à l'attention des biographes. Et par bien des aspects, Dickens vit sans doute en cet enfant prodige et en cet artiste au coeur pur une sorte de double de lui-même.