share_book
Envoyer cet article par e-mail

Même ville sous la pluie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Même ville sous la pluie

Même ville sous la pluie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Même ville sous la pluie"

    Il préférait parler de sa ville comme de la grotte des mensonges, le cimetière des téléviseurs bavards, la ville des hommes qui regardent leurs poursuivants par-dessus l'épaule, la ville en ruines, tremblante, démolie avec amour, fouaillée dans ses effondrements par les taupes de dieu." Laissé pour mort au milieu d'une flaque d'eau dans Pas de fin heureuse, Hector Belascoarán Shayne ressuscite, toujours aussi mouillé, dans cette ville de Mexico à laquelle il ne peut échapper. Il tente de fuir son ombre, l'ancien Belascoarán, détective de son état, et pourtant son destin le rattrape, il doit enquêter sur un étrange Cubain aux identités multiples, qui serait agent de la CIA et aurait transporté les mains du Che dans ses valises ! Au terme d'un périple qui l'emmènera jusqu'à Acapulco, Hector revient finalement chez lui, là où le réel a irrémédiablement basculé dans une fiction apocalyptique. Roman sur la peur, tragédie bouffonne et hymne à une cité en décomposition, Même ville sous la pluie est la quatrième aventure du privé borgne de Paco Taibo."

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • Dimensions :  1.8cmx11.0cmx17.0cm
    • Poids : 117.9g
    • Editeur :   Rivages Paru le
    • Collection : Rivages-Noir
    • ISBN :  2743603526
    • EAN13 :  9782743603526
    • Classe Dewey :  863
    • Langue : Français

    D'autres livres de Taibo

    Jours de combat

    Un beau jour, Héctor Belascoarán shayne quitte son épouse et son emploi, loue un bureau qu'il partage avec un plombier et s'établit détective privé. Il se sent investi d'une mission : retrouver le " Cervo ", l'étrangleur qui assassine des femmes de conditions et d'âges variés dans les rues ...

    Voir tous les livres de Taibo

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Il préférait parler de sa ville comme de la grotte des mensonges, le cimetière des téléviseurs bavards, la ville des hommes qui regardent leurs poursuivants par-dessus l'épaule, la ville en ruines, tremblante, démolie avec amour, fouaillée dans ses effondrements par les taupes de dieu." Laissé pour mort au milieu d'une flaque d'eau dans Pas de fin heureuse, Hector Belascoarán Shayne ressuscite, toujours aussi mouillé, dans cette ville de Mexico à laquelle il ne peut échapper. Il tente de fuir son ombre, l'ancien Belascoarán, détective de son état, et pourtant son destin le rattrape, il doit enquêter sur un étrange Cubain aux identités multiples, qui serait agent de la CIA et aurait transporté les mains du Che dans ses valises ! Au terme d'un périple qui l'emmènera jusqu'à Acapulco, Hector revient finalement chez lui, là où le réel a irrémédiablement basculé dans une fiction apocalyptique. Roman sur la peur, tragédie bouffonne et hymne à une cité en décomposition, Même ville sous la pluie est la quatrième aventure du privé borgne de Paco Taibo."