share_book
Envoyer cet article par e-mail

Red Cloud

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Red Cloud

Red Cloud

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Red Cloud"

Peut-être aucun chef indien n'a-t-il été aussi célèbre que Red Cloud. Né en 1821, mort de vieillesse dans la réserve de Pine Ridge (Dakota du Sud) en 1909, Red Cloud, Makh-Piya-Luta, fut le grand chef des Sioux lakotas. Lorsqu'en 1841 intervint la scission des bandes oglalas, Red Cloud prit le pouvoir de manière progressive et, dès la moitié des années 1850, sa renommée dépassa le strict cadre de sa tribu. En 1866, Red Cloud commença sa célèbre guerre. Il vainquit l'armée américaine dans la région de la Powder River, imposa la fermeture de la piste Bozeman et celle de plusieurs forts pour négocier, en 1868, une issue favorable dans l'affaire des Black Hills, les montagnes sacrées des Sioux. L'histoire retiendra qu'il fut le seul chef indien à avoir battu l'armée des États-Unis dans une guerre officiellement déclarée des deux côtés. S'affirmant alors comme le plus grand chef des Indiens des Plaines, mais aussi comme le seul interlocuteur sioux reconnu par les autorités américaines, le président des États-Unis le reçut en grande pompe en 1870 à la Maison-Blanche. Par la suite, Red Cloud, clairvoyant sur l'issue finale, négocia avec le gouvernement et accepta l'installation des siens dans la réserve de Pine Ridge. Jusqu'à la fin de sa vie, il servit d'intermédiaire à son peuple dans les relations difficiles avec les agents de réserve et le gouvernement. Il résista à la volonté américaine de briser le pouvoir des chefs, garants du mode de vie traditionnel indien. De par les récents apports de l'autobiographie inédite et longtemps négligée du grand chef qui ne fut authentifiée qu'en 1994, ce livre se distingue des autres ouvrages existant sur Red Cloud et demeure à ce jour sa biographie la plus accomplie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 314  pages
  • Dimensions :  3.0cmx15.6cmx23.8cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Editions Du Rocher Paru le
  • Collection : Nuage rouge
  • ISBN :  2268041468
  • EAN13 :  9782268041469
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Peut-être aucun chef indien n'a-t-il été aussi célèbre que Red Cloud. Né en 1821, mort de vieillesse dans la réserve de Pine Ridge (Dakota du Sud) en 1909, Red Cloud, Makh-Piya-Luta, fut le grand chef des Sioux lakotas. Lorsqu'en 1841 intervint la scission des bandes oglalas, Red Cloud prit le pouvoir de manière progressive et, dès la moitié des années 1850, sa renommée dépassa le strict cadre de sa tribu. En 1866, Red Cloud commença sa célèbre guerre. Il vainquit l'armée américaine dans la région de la Powder River, imposa la fermeture de la piste Bozeman et celle de plusieurs forts pour négocier, en 1868, une issue favorable dans l'affaire des Black Hills, les montagnes sacrées des Sioux. L'histoire retiendra qu'il fut le seul chef indien à avoir battu l'armée des États-Unis dans une guerre officiellement déclarée des deux côtés. S'affirmant alors comme le plus grand chef des Indiens des Plaines, mais aussi comme le seul interlocuteur sioux reconnu par les autorités américaines, le président des États-Unis le reçut en grande pompe en 1870 à la Maison-Blanche. Par la suite, Red Cloud, clairvoyant sur l'issue finale, négocia avec le gouvernement et accepta l'installation des siens dans la réserve de Pine Ridge. Jusqu'à la fin de sa vie, il servit d'intermédiaire à son peuple dans les relations difficiles avec les agents de réserve et le gouvernement. Il résista à la volonté américaine de briser le pouvoir des chefs, garants du mode de vie traditionnel indien. De par les récents apports de l'autobiographie inédite et longtemps négligée du grand chef qui ne fut authentifiée qu'en 1994, ce livre se distingue des autres ouvrages existant sur Red Cloud et demeure à ce jour sa biographie la plus accomplie.