share_book
Envoyer cet article par e-mail

Appartenir à une institution : Catholiques en France aujourd'hui

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Appartenir à une institution : Catholiques en France aujourd'hui

Appartenir à une institution : Catholiques en France aujourd'hui

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Appartenir à une institution : Catholiques en France aujourd'hui"

L'Eglise catholique est durement affectée par des processus variés qui ébranlent, les uns après les autres, les fondements mêmes de son existence en tant qu'institution. En analysant les différentes facettes de cette crise, en étudiant les façons dont les catholiques en France " appartiennent " à l'Eglise mais aussi la contestent ou s'en détournent, Jacques Lagroye (1936-2009), ancien directeur du département de science politique de la Sorbonne (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), nous montre que "bien des ruptures résultent d'un amour déçu, mais aussi bien des efforts, parfois pathétiques, pour préserver une relation dans laquelle on a trouvé une forme de bonheur et en laquelle, en dépit du désarroi, on veut encore croire ". Cet ouvrage est une contribution importante à la compréhension des transformations contemporaines du catholicisme, qui met tout à la fois l'accent sur les modalités d'appartenance des fidèles à l'Eglise, sur les modes d'exercice du pouvoir de ses dirigeants, sur les formes d'entretien de la docilité en son sein et donc, aussi, sur les contestations et les ruptures. Mais c'est également, et peut-être d'abord, une contribution à la sociologie des institutions, qui cherche à comprendre les relations entre un collectif organisé et les multiples manières de vivre l'appartenance à ce collectif, de participer à ses activités, de le construire en pratique tel qu'il est. Ce livre posthume d'un grand universitaire catholique, qui retrace en creux un itinéraire intellectuel, est une leçon de sociologie, attentive à comprendre les différences entre la posture du spécialiste en sciences sociales et celle du théologien, respectueuse des croyances pour comprendre ce qui les rend possibles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 184  pages
  • Dimensions :  2.2cmx15.4cmx23.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Economica Paru le
  • Collection : Etudes politiques
  • ISBN :  2717857699
  • EAN13 :  9782717857696
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Lagroye

La politisation

Trop souvent encore, la politique est réduite à son personnel, à ses partis, à leur concurrence et à leurs crises. Prendre la politique sous l'angle de la politisation, permet d'élargir le champ d'investigation à toutes les modalités, militantes ou professionnelles, d'entrée en politique, d...

Sociologie politique

Les activités et les organisations politiques, l'Etat et l'action publique, les formes de gouvernement et les conditions de la démocratie sont objet de recherche pour des anthropologues, des juristes, des théoriciens du pouvoir ou des sociologues ; aucun n'a le monopole de ce domaine d'études. A...

La vérité dans l'Eglise catholique : Contestations et restauration d'un régime d'autorité

L'Eglise catholique, une institution en crise, comme tant d'autres institutions? Le constat catholique, est repris par des catholiques, des prêtres, des évêques même; historiens et sociologues explorent les formes de cette " crise" et en scrutent les raisons. Une démarche sociologique rigoureus...

Voir tous les livres de Jacques Lagroye

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'Eglise catholique est durement affectée par des processus variés qui ébranlent, les uns après les autres, les fondements mêmes de son existence en tant qu'institution. En analysant les différentes facettes de cette crise, en étudiant les façons dont les catholiques en France " appartiennent " à l'Eglise mais aussi la contestent ou s'en détournent, Jacques Lagroye (1936-2009), ancien directeur du département de science politique de la Sorbonne (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), nous montre que "bien des ruptures résultent d'un amour déçu, mais aussi bien des efforts, parfois pathétiques, pour préserver une relation dans laquelle on a trouvé une forme de bonheur et en laquelle, en dépit du désarroi, on veut encore croire ". Cet ouvrage est une contribution importante à la compréhension des transformations contemporaines du catholicisme, qui met tout à la fois l'accent sur les modalités d'appartenance des fidèles à l'Eglise, sur les modes d'exercice du pouvoir de ses dirigeants, sur les formes d'entretien de la docilité en son sein et donc, aussi, sur les contestations et les ruptures. Mais c'est également, et peut-être d'abord, une contribution à la sociologie des institutions, qui cherche à comprendre les relations entre un collectif organisé et les multiples manières de vivre l'appartenance à ce collectif, de participer à ses activités, de le construire en pratique tel qu'il est. Ce livre posthume d'un grand universitaire catholique, qui retrace en creux un itinéraire intellectuel, est une leçon de sociologie, attentive à comprendre les différences entre la posture du spécialiste en sciences sociales et celle du théologien, respectueuse des croyances pour comprendre ce qui les rend possibles.