share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Philosophies de l'Inde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Philosophies de l'Inde

Les Philosophies de l'Inde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Philosophies de l'Inde"

Nous autres Occidentaux ne sommes pas encore parvenus au carrefour que les penseurs de l'Inde ont atteint il y a quelque sept cents ans avant J. C. Le but principal de la pensée indienne est de dévoiler, d'intégrer dans la conscience ce qui a été comprimé, caché par les forces de vie. La réalisation la plus haute, la plus caractéristique de l'esprit brahmanique (et qui fut décisive non seulement pour le cours de la philosophie indienne, mais encore pour l'histoire de la civilisation indienne) a été sa découverte du Soi (âtman) comme entité indépendante, impérissable, sous-jacente à la personnalité consciente et à l'enveloppe corporelle. L'effort de la philosophie indienne a été, pendant des millénaires, de connaître ce Soi adamantin, d'en rendre la connaissance effective dans la vie humaine. L'Inde a eu et a encore ses disciplines propres de psychologie, d'éthique, de physique, de théorie métaphysique. Mais son souci majeur, en contraste frappant avec les préoccupations des philosophes modernes en Occident, a toujours été, non d'informer, mais de transformer : changer radicalement la nature de l'homme et, en même temps, rénover sa manière de comprendre le monde extérieur et sa propre existence , transformation aussi complète que possible, qui aboutira, si elle réussit, à une totale conversion, à une renaissance. A cet égard, la philosophie indienne va de pair avec la religion, dans une mesure bien plus grande que ne le fait la pensée critique, sécularisée, de l'Occident moderne.» Heinrich Zimmer (1890-1943), éminent indianiste allemand, fut professeur à Heidelberg. Il dut quitter l'Allemagne en 1938 et enseigna à l'université de Columbia, aux Etats-Unis. Il demeure l'un des plus grands spécialistes de la mythologie hindoue."

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Dimensions :  3.4cmx14.0cmx21.8cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • ISBN :  2228890634
  • EAN13 :  9782228890632
  • Classe Dewey :  181.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Zimmer

Devenir franchiseur et franchise nø7

Guide pour aider les entrepreneurs motivés à créer leur activité ou à faire fructifier leurs idées dans le cadre d'un commerce associé, la ...

Prix : 168 DH

Voir tous les livres de Zimmer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Nous autres Occidentaux ne sommes pas encore parvenus au carrefour que les penseurs de l'Inde ont atteint il y a quelque sept cents ans avant J. C. Le but principal de la pensée indienne est de dévoiler, d'intégrer dans la conscience ce qui a été comprimé, caché par les forces de vie. La réalisation la plus haute, la plus caractéristique de l'esprit brahmanique (et qui fut décisive non seulement pour le cours de la philosophie indienne, mais encore pour l'histoire de la civilisation indienne) a été sa découverte du Soi (âtman) comme entité indépendante, impérissable, sous-jacente à la personnalité consciente et à l'enveloppe corporelle. L'effort de la philosophie indienne a été, pendant des millénaires, de connaître ce Soi adamantin, d'en rendre la connaissance effective dans la vie humaine. L'Inde a eu et a encore ses disciplines propres de psychologie, d'éthique, de physique, de théorie métaphysique. Mais son souci majeur, en contraste frappant avec les préoccupations des philosophes modernes en Occident, a toujours été, non d'informer, mais de transformer : changer radicalement la nature de l'homme et, en même temps, rénover sa manière de comprendre le monde extérieur et sa propre existence , transformation aussi complète que possible, qui aboutira, si elle réussit, à une totale conversion, à une renaissance. A cet égard, la philosophie indienne va de pair avec la religion, dans une mesure bien plus grande que ne le fait la pensée critique, sécularisée, de l'Occident moderne.» Heinrich Zimmer (1890-1943), éminent indianiste allemand, fut professeur à Heidelberg. Il dut quitter l'Allemagne en 1938 et enseigna à l'université de Columbia, aux Etats-Unis. Il demeure l'un des plus grands spécialistes de la mythologie hindoue."