share_book
Envoyer cet article par e-mail

Introduction à la philosophie médiévale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Introduction à la philosophie médiévale

Introduction à la philosophie médiévale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Introduction à la philosophie médiévale"

Ce livre est iconoclaste. Il renonce à présenter la philosophie médiévale à la manière traditionnelle d'une " histoire des problèmes ". Kurt Flasch y montre le lieu de naissance de chaque pensée, qu'il insère de manière originale dans son contexte historique et culturel. Il fait entendre la signification pratique et politique des oeuvres les plus prestigieuses du Moyen Âge philosophique, d'Anselme à Abélard, d'Averroès à Albert le Grand, de Thomas d'Aquin à Guillaume d'Ockham, de Maître Eckhart à Nicolas de Cues. La polémique et le conflit ouvert servent de fil conducteur aux idées, ainsi restituées au lieu de naissance de la pensée, puisque le débat intellectuel y recouvre des positions philosophiques, théologiques ou politiques tranchées. Kurt Flasch esquisse une histoire de la philosophique à l'état de dispute et de contradiction, ce qui donne à cette histoire une tonalité vivante. Cette approche a suscité de nombreuses critiques, souvent virulentes. Dans une postface inédite, Kurt Flasch répond ici à ses critiques, et clarifie les présupposés de sa méthode.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 314  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.2cmx18.2cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Cerf Paru le
  • Collection : Vestigia
  • ISBN :  2204072192
  • EAN13 :  9782204072199
  • Classe Dewey :  180
  • Langue : Français

D'autres livres de Kurt Flasch

Maître Eckhart : Philosophe du christianisme

Aujourd'hui encore, Maître Eckhart (1260 (?)-1328) fascine par la singularité de sa pensée et la puissance de sa langue. Kurt Flasch livre ici une nouvelle interprétation de la vie et de l'enseignement d'Eckhart, philosophe et théologien dont il a fréquenté la pensée durant soixante ans. La ...

Voir tous les livres de Kurt Flasch

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre est iconoclaste. Il renonce à présenter la philosophie médiévale à la manière traditionnelle d'une " histoire des problèmes ". Kurt Flasch y montre le lieu de naissance de chaque pensée, qu'il insère de manière originale dans son contexte historique et culturel. Il fait entendre la signification pratique et politique des oeuvres les plus prestigieuses du Moyen Âge philosophique, d'Anselme à Abélard, d'Averroès à Albert le Grand, de Thomas d'Aquin à Guillaume d'Ockham, de Maître Eckhart à Nicolas de Cues. La polémique et le conflit ouvert servent de fil conducteur aux idées, ainsi restituées au lieu de naissance de la pensée, puisque le débat intellectuel y recouvre des positions philosophiques, théologiques ou politiques tranchées. Kurt Flasch esquisse une histoire de la philosophique à l'état de dispute et de contradiction, ce qui donne à cette histoire une tonalité vivante. Cette approche a suscité de nombreuses critiques, souvent virulentes. Dans une postface inédite, Kurt Flasch répond ici à ses critiques, et clarifie les présupposés de sa méthode.