share_book
Envoyer cet article par e-mail

Nouvelle ou Eternelle alliance ? Le Message des prophètes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Nouvelle ou Eternelle alliance ? Le Message des prophètes

Nouvelle ou Eternelle alliance ? Le Message des prophètes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Nouvelle ou Eternelle alliance ? Le Message des prophètes"

Le fait que, dans tout l'Ancien Testament, Jérémie seul annonce une « alliance nouvelle » ne manque pas d'intriguer. Ses éditeurs, ceux d'Ézéchiel, le Second et le Troisième Isaïe préfèrent parler d'« alliance éternelle », expression empruntée à la tradition sacerdotale, qui met l'accent sur la fidélité de Dieu. En s'appuyant sur une analyse approfondie des textes prophétiques, Bernard Renaud dégage les deux visions d'avenir qui pouvaient rendre l'espérance à Israël par-delà le drame de la ruine de Jérusalem. L'une, l'« alliance nouvelle », impliquait la rupture de l'alliance par Israël, au risque de mettre en question l'identité de celui-ci. L'autre, l'« alliance éternelle », insistait sur la continuité de l'alliance, fondée sur la fidélité de Dieu. Ces deux approches trouvent leur prolongement dans le Nouveau Testament. Paul et l'auteur de l'épître aux Hébreux soulignent la rupture de l'alliance, Marc et Matthieu voient plutôt l'accomplissement de l'ancienne dans la nouvelle. En introduisant le terme « ancienne » dans les paroles de la Cène, la prière eucharistique s'efforce d'associer, voire d'intégrer les deux perspectives.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 378  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Le Cerf Paru le
  • Collection : Lectio Divina
  • ISBN :  2204069310
  • EAN13 :  9782204069311
  • Classe Dewey :  224.06
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le fait que, dans tout l'Ancien Testament, Jérémie seul annonce une « alliance nouvelle » ne manque pas d'intriguer. Ses éditeurs, ceux d'Ézéchiel, le Second et le Troisième Isaïe préfèrent parler d'« alliance éternelle », expression empruntée à la tradition sacerdotale, qui met l'accent sur la fidélité de Dieu. En s'appuyant sur une analyse approfondie des textes prophétiques, Bernard Renaud dégage les deux visions d'avenir qui pouvaient rendre l'espérance à Israël par-delà le drame de la ruine de Jérusalem. L'une, l'« alliance nouvelle », impliquait la rupture de l'alliance par Israël, au risque de mettre en question l'identité de celui-ci. L'autre, l'« alliance éternelle », insistait sur la continuité de l'alliance, fondée sur la fidélité de Dieu. Ces deux approches trouvent leur prolongement dans le Nouveau Testament. Paul et l'auteur de l'épître aux Hébreux soulignent la rupture de l'alliance, Marc et Matthieu voient plutôt l'accomplissement de l'ancienne dans la nouvelle. En introduisant le terme « ancienne » dans les paroles de la Cène, la prière eucharistique s'efforce d'associer, voire d'intégrer les deux perspectives.