share_book
Envoyer cet article par e-mail

Joseph II. Biographie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Joseph II. Biographie

Joseph II. Biographie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Joseph II. Biographie"

    Européen, acquis aux Lumières et d'une tolérance religieuse inhabituelle, voilà qui fait de Joseph II, empereur d'Allemagne, roi de Hongrie, d'Autriche et des Romains, un personnage proprement révolutionnaire. Sa jeunesse est européenne : roi des Romains à 23 ans (1764), élu empereur l'année suivante, il visite ses Etats, l'Italie, la Prusse, la Russie, et surtout Paris. En compagnie de sa soeur, Marie-Antoinette, il découvre la cour la plus brillante de l'époque, se lie avec des philosophes et des économistes. C'est là qu'il définit les principes de son action politique: le despotisme éclairé. Autour de 1780, il abolit le servage, la corvée et met en chantier une réforme fiscale ; il promulgue un édit de tolérance, instaure le mariage civil, cantonne l'autorité du pape au dogme, sécularise la moitié des couvents mais soutient les ordres enseignants, et assure aux juifs une paix religieuse et sociale. Il ordonne un recensement de la population, ce qui ébranle les bases mêmes de l'ordre féodal en introduisant le principe de l'égalité des citoyens dans les institutions. Menacé par la Prusse et l'Empire ottoman, il tient son empire par la force de sa poigne et le conduit, jusqu'à sa mort en 1790, à être le seul concurrent, mais pacifique, de la France. --Ce texte fait référence à lédition Broché .

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 383  pages
    • Dimensions :  3.6cmx14.2cmx21.8cm
    • Poids : 580.6g
    • Editeur :   Quai Voltaire 
    • ISBN :  287653231X
    • EAN13 :  9782876532311
    • Langue : Français

    D'autres livres de François Fejtö

    Histoire des démocraties populaires, 1. L'ère de Staline

    La première et la seule histoire complète des démocraties populaires.Le tome 1, qui s'achève à la mort de Staline, relate, pays par pays, les circonstances de la constitution du bloc soviétique au lendemain de la victoire des Alliés sur l'Allemagne hitlérienne.Déjà, pourtant, une ...

    Histoire des démocraties populaires, 2. Après Staline

    La première et la seule histoire complète des démocraties populaires.Le tome 2, qui s'ouvre sur la mort de Staline, décrit le lent effritement du bloc soviétique : successivement l'Allemagne de l'Est (1953), la Pologne et la Hongrie (1956), la Tchécoslovaquie (1968) relèvent la tête. [......

    Dieu, l'homme et son diable : Méditation sur le mal et le cours de l'Histoire

    Lorsqu'en 1960 François Fejtô écrivait un " essai hérétique " intitulé Dieu et son Juif (Grasset 1960, Pierre Horay, 1997), il projetait déjà de s'attaquer au Diable. Plus de quarante ans après, cet historien, qui a traversé tout le XXe siècle, livre sa réflexion sur la figure du mal. Qu...

    Voir tous les livres de François Fejtö

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Européen, acquis aux Lumières et d'une tolérance religieuse inhabituelle, voilà qui fait de Joseph II, empereur d'Allemagne, roi de Hongrie, d'Autriche et des Romains, un personnage proprement révolutionnaire. Sa jeunesse est européenne : roi des Romains à 23 ans (1764), élu empereur l'année suivante, il visite ses Etats, l'Italie, la Prusse, la Russie, et surtout Paris. En compagnie de sa soeur, Marie-Antoinette, il découvre la cour la plus brillante de l'époque, se lie avec des philosophes et des économistes. C'est là qu'il définit les principes de son action politique: le despotisme éclairé. Autour de 1780, il abolit le servage, la corvée et met en chantier une réforme fiscale ; il promulgue un édit de tolérance, instaure le mariage civil, cantonne l'autorité du pape au dogme, sécularise la moitié des couvents mais soutient les ordres enseignants, et assure aux juifs une paix religieuse et sociale. Il ordonne un recensement de la population, ce qui ébranle les bases mêmes de l'ordre féodal en introduisant le principe de l'égalité des citoyens dans les institutions. Menacé par la Prusse et l'Empire ottoman, il tient son empire par la force de sa poigne et le conduit, jusqu'à sa mort en 1790, à être le seul concurrent, mais pacifique, de la France. --Ce texte fait référence à lédition Broché .