share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Mezzé libanais : L'Art de la table festive

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Mezzé libanais : L'Art de la table festive

Le Mezzé libanais : L'Art de la table festive

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le Mezzé libanais : L'Art de la table festive"

    S'il est une composition gastronomique capable d'illustrer ce que Balzac a désigné par la " gastronomie de l'oeil ", c'est bien le mezzé, cet assortiment de préparations diverses, colorées et parfumées, présentées en dizaines de raviers sur la table dressée. On retrouve cet ensemble culinaire complexe à l'est du Bassin méditerranéen, de l'ex-Ybugoslavie à l'Egypte, en passant par la Grèce, la Turquie et la Syrie. Mais c'est au Liban que le mezzé a connu ses formes les plus élaborées, si bien que parler de " mezzé libanais " revient à commettre un véritable pléonasme. Les fées qui ont été les marraines du mezzé épousent le cours tumultueux de l'Histoire, des empires et des cultures, des steppes mongoles à lAndalousie en passant par la Mésopotamie et l'Empire ottoman. Sans compter l'inventivité des femmes, les rituels festifs et l'étonnante capacité de la société libanaise à intégrer les traditions dans le mouvement de la modernité. Le mezzé est aussi inséparable de l'arack, appelé " lait de lionne " ou " larmes de la Vierge ", et comparé à l'éclat des belles circassiennes. Le mezzé est un autre rapport au temps... L'auteur a analysé les confluences qui ont fait du mezzé, au Liban, au-delà de ses cousinages régionaux, un véritable " monument national ". Une soixantaine de recettes, commentées avec humour et sensualité et agrémentées d'anecdotes pittoresques ou nostalgiques, viennent montrer que la mâza est d'abord une esthétique en partage.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 126  pages
    • Dimensions :  1.4cmx18.2cmx28.2cm
    • Poids : 480.8g
    • Editeur :   Actes Sud Paru le
    • Collection : L'Orient gourmand
    • ISBN :  2742718850
    • EAN13 :  9782742718856
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    S'il est une composition gastronomique capable d'illustrer ce que Balzac a désigné par la " gastronomie de l'oeil ", c'est bien le mezzé, cet assortiment de préparations diverses, colorées et parfumées, présentées en dizaines de raviers sur la table dressée. On retrouve cet ensemble culinaire complexe à l'est du Bassin méditerranéen, de l'ex-Ybugoslavie à l'Egypte, en passant par la Grèce, la Turquie et la Syrie. Mais c'est au Liban que le mezzé a connu ses formes les plus élaborées, si bien que parler de " mezzé libanais " revient à commettre un véritable pléonasme. Les fées qui ont été les marraines du mezzé épousent le cours tumultueux de l'Histoire, des empires et des cultures, des steppes mongoles à lAndalousie en passant par la Mésopotamie et l'Empire ottoman. Sans compter l'inventivité des femmes, les rituels festifs et l'étonnante capacité de la société libanaise à intégrer les traditions dans le mouvement de la modernité. Le mezzé est aussi inséparable de l'arack, appelé " lait de lionne " ou " larmes de la Vierge ", et comparé à l'éclat des belles circassiennes. Le mezzé est un autre rapport au temps... L'auteur a analysé les confluences qui ont fait du mezzé, au Liban, au-delà de ses cousinages régionaux, un véritable " monument national ". Une soixantaine de recettes, commentées avec humour et sensualité et agrémentées d'anecdotes pittoresques ou nostalgiques, viennent montrer que la mâza est d'abord une esthétique en partage.