share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le pied de Fanchette

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le pied de Fanchette

Le pied de Fanchette

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le pied de Fanchette"

"Fanchette, jeune, innocente et vertueuse, était tranquille chez son bienfaiteur Apatéon. Souvent elle s était aperçue qu'en lui parlant, il rougissait : lorsqu'ils revenaient ensemble, au lieu de lui donner la main pour descendre de la voiture, il la prenait dans ses bras, et la portait jusqu'à l'escalier : en montant, ses pieds touchaient à peine à terre ; l'obligeant vieillard la soulevait, et parvenait hors d'haleine à la porte de son appartement : sous prétexte qu'une chaussure trop juste pouvait la gêner, dès qu'ils étaient rentrés, lui-même présentait à Fanchette des mules élégantes, tombait à ses pieds pour l'empêcher de se baisser, et la débarrassait de son joli soulier. La jeune fille sentait au fond de son coeur une vraie reconnaissance de tous ces soins : cependant quelquefois ils la firent rougir". Voici des romans, des confessions, des lettres, des contes, des traités qui célèbrent avec éclat l'amour, le plaisir et les sens. Crus ou voilés, frénétiques ou poétiques, innocents ou cruels, les classiques de cette anthologie ont été retenus pour leurs qualités littéraires et leur importance historique. Mais outre l'énergie et l'invention érotique, on admirera dans ces oeuvres une inextinguible volonté de subversion et d'émancipation. Sous leurs coups de boutoir, la vieille morale vacille et les masques tombent. Cet "enfer" est aussi l'envers de notre littérature, une face cachée diablement enjouée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 222  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.0cmx19.8cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Garnier Paru le
  • Collection : Les grands classiques de la littérature libertine
  • ISBN :  2351840577
  • EAN13 :  9782351840573
  • Classe Dewey :  843.6
  • Langue : Français

D'autres livres de  Claude Blum

La Comédie humaine, Tome 15

Profondément attaché à la monarchie de Juillet, Balzac l'est aussi au capitalisme moderne. Mais en psychosociologue averti, il arrime la froideur de la spéculation à l'ardeur des mentalités cupides. De là, dans César Birotteau, une descente aux enfers de la libido bourgeoise. Bouleversant...

La Comédie humaine, Tome 14

" Parisiens en province " : dans l'Illustre Gaudissart, le plus habile des Parisiens se laisse couvrir de ridicule par un vieux vigneron sénile. Dans la Muse du département en revanche, à Sancerre, le succès de Bianchon et de Lousteau est complet. Et dans les deux récits qui se passent à [....

La Comédie humaine, Tome 16

La première partie du XIXe siècle voit l'émergence d'une catégorie sociale non identifiée : la petite bourgeoisie. Dans le diptyque très kafkaïen que présente ce seizième volume de La Comédie humaine, Balzac lui donne ses lettres de noblesse. Il surexpose, avec délectation, ses raisons...

La Comédie humaine, Tome 18 : Les Chouans ou la Bretagne en 1799 ; Une passion dans le désert

La vie militaire a inspiré à Balzac deux récits où les combats n'occupent qu'une place minime. Les passions, en revanche, y ont une intensité fulgurante. Dans Les Chouans, Marie, l'espionne à la solde de Fouché, et Montauran, le chef de la rébellion, sont emportés jusqu'à la mort par un am...

Voir tous les livres de  Claude Blum

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Fanchette, jeune, innocente et vertueuse, était tranquille chez son bienfaiteur Apatéon. Souvent elle s était aperçue qu'en lui parlant, il rougissait : lorsqu'ils revenaient ensemble, au lieu de lui donner la main pour descendre de la voiture, il la prenait dans ses bras, et la portait jusqu'à l'escalier : en montant, ses pieds touchaient à peine à terre ; l'obligeant vieillard la soulevait, et parvenait hors d'haleine à la porte de son appartement : sous prétexte qu'une chaussure trop juste pouvait la gêner, dès qu'ils étaient rentrés, lui-même présentait à Fanchette des mules élégantes, tombait à ses pieds pour l'empêcher de se baisser, et la débarrassait de son joli soulier. La jeune fille sentait au fond de son coeur une vraie reconnaissance de tous ces soins : cependant quelquefois ils la firent rougir". Voici des romans, des confessions, des lettres, des contes, des traités qui célèbrent avec éclat l'amour, le plaisir et les sens. Crus ou voilés, frénétiques ou poétiques, innocents ou cruels, les classiques de cette anthologie ont été retenus pour leurs qualités littéraires et leur importance historique. Mais outre l'énergie et l'invention érotique, on admirera dans ces oeuvres une inextinguible volonté de subversion et d'émancipation. Sous leurs coups de boutoir, la vieille morale vacille et les masques tombent. Cet "enfer" est aussi l'envers de notre littérature, une face cachée diablement enjouée.