share_book
Envoyer cet article par e-mail

Christine de Pizan

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Christine de Pizan

Christine de Pizan

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Christine de Pizan"

Italienne (elle est née à Venise vers 1365), Christine vient, à quatre ans, vivre à Paris où son père, médecin et astrologue, a été appelé par Charles V. Elle passera presque toute sa vie auprès de la cour royale et des hôtels princiers, à l'époque brillante et troublée de Charles VI - le roi qui perdra la raison - et d'Isabeau de Bavière, du premier humanisme, de la guerre de Cent Ans et du Grand Schisme. Son milieu familial (les métiers de robe proches du trône), son goût pour l'étude et la nécessité de gagner sa vie - elle se retrouve très jeune veuve et sans ressources - la poussent à écrire. On la connaît aujourd'hui surtout comme poète, mais elle compose également des traités de morale. Réputée pour sa défense et illustration de la femme, elle figure parmi les tout premiers penseurs politiques du XVe siècle : elle est un observateur sans complaisance de la société et des pouvoirs. Réfugiée dans un cloître pendant l'occupation anglaise, elle meurt en 1430. Son dernier poème est pour saluer Jeanne d'Arc. A la lecture de cette biographie d'une scrupuleuse précision historique, on est frappé, sans verser dans l'anachronisme, par la similitude entre les tribulations de Christine de Pizan et certaines situations que connaissent les femmes de nos jours.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 506  pages
  • Dimensions :  4.0cmx14.4cmx21.6cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : LITT.GENE.
  • ISBN :  2213636427
  • EAN13 :  9782213636429
  • Langue : Français

D'autres livres de Françoise Autrand

Charles V, le Sage

La guerre de Cent Ans, la Peste noire et les grandes compagnies, les révoltes et les défaites. Malgré tant de malheurs, l'espoir n'a pas manqué aux contemporains qui ont vu dans leur temps le beau XIVe siècle et encore moins à Charles V: dès le jour de son avènement, il affirmait sa [.......

Histoire de la diplomatie française

L'ambition de ce livre est triple : analyser le rôle de la diplomatie dans la marche des affaires, en expliquer le fonctionnement et en retracer les péripéties, autant que les spécificités. Dans ce premier tome, présenté par Dominique de Villepin, se dessine l'exigence majeure poursuivie [...

Charles VI

1392: un roi de 24 ans devient fou. Pendant trente ans, il va vivre une vie de souffrances, entre des crises atroces et des rémissions qui le laissent lucide et anxieux. Quelle était cette maladie? Comment affectait-elle ses relations avec sa femme, Isabeau de Bavière, avec son frère, le [......

Jean de Berry

Professeur émérite à l'Ecole normale supérieure, Françoise Autrand est l'auteur de deux biographies qui ont reçu un accueil unanime (Charles V, Fayard, 1994, et Charles VI, Fayard, 1986). Chacun connaît les Très Riches Heures du duc de Berry, ce chef d'oeuvre de l'enluminure médiévale avec...

Voir tous les livres de Françoise Autrand

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Italienne (elle est née à Venise vers 1365), Christine vient, à quatre ans, vivre à Paris où son père, médecin et astrologue, a été appelé par Charles V. Elle passera presque toute sa vie auprès de la cour royale et des hôtels princiers, à l'époque brillante et troublée de Charles VI - le roi qui perdra la raison - et d'Isabeau de Bavière, du premier humanisme, de la guerre de Cent Ans et du Grand Schisme. Son milieu familial (les métiers de robe proches du trône), son goût pour l'étude et la nécessité de gagner sa vie - elle se retrouve très jeune veuve et sans ressources - la poussent à écrire. On la connaît aujourd'hui surtout comme poète, mais elle compose également des traités de morale. Réputée pour sa défense et illustration de la femme, elle figure parmi les tout premiers penseurs politiques du XVe siècle : elle est un observateur sans complaisance de la société et des pouvoirs. Réfugiée dans un cloître pendant l'occupation anglaise, elle meurt en 1430. Son dernier poème est pour saluer Jeanne d'Arc. A la lecture de cette biographie d'une scrupuleuse précision historique, on est frappé, sans verser dans l'anachronisme, par la similitude entre les tribulations de Christine de Pizan et certaines situations que connaissent les femmes de nos jours.